Ricochet aurait été un plan marketing pour Warzone

Le streamer Dr Disrespect a accusé les développeurs de Warzone de publicité mensongère concernant l’anti-cheat Ricochet. Et ce après avoir été victime d’un joueur plutôt suspect.

Malgré le succès de Warzone au cours des deux dernières années, les problèmes de la triche font ombrage à sa réputation. Raven Software a, au fil du temps, banni de nombreux tricheurs, mais n’a introduit un système anti-cheat qu’avec l’intégration de CoD: Vanguard.

Alors que l’anti-cheat semblait faire son travail au début de la période d’intégration, les joueurs se sont plaints d’un afflux récent de tricheurs. Affirmant même qu’ils avaient peut-être trouvé un moyen de rendre leurs hacks indétectables.

Dans le cas de Dr. Disrespect, qui a fait une pause de Warzone comme beaucoup d’autres, car les tricheurs étaient incontrôlables, il a également des doutes sur le fait que Ricochet soit pleinement opérationnel à l’heure actuelle.

Activision

Ricochet ne semble pas à la hauteur des promesses des développeurs.

Ricochet, un anti-cheat qui peine à faire son travail dans Warzone

Lors de son stream du 7 janvier, le streamer s’est installé pour une petite session de Warzone. Puis il a rencontré quelques problèmes, principalement au niveau de sa connexion aux serveurs.

Cependant, avant qu’il ne tente de résoudre ces problèmes, il a été mis à terre par un joueur suspect. Non seulement il visait parfaitement juste, mais il avait déjà tiré sur le Doc avant même qu’il ne soit visible.

“Ce gars-là triche non ? Cent pour cent ?” a dit le streamer avec un regard choqué après avoir regardé la kill cam. “Donc, ils nous ont menti à propos de Ricochet. C’est de la fausse publicité, hein.”

Le Doc a demandé des réponses à ses viewers, et beaucoup d’entre eux ont indiqué qu’ils avaient rencontré des tricheurs récemment, après une période exemptée de leur présence.

On ne peut pas dire si quelque chose a changé qui a permis aux tricheurs de contourner les contrôles de Ricochet. Malgré tous il semble qu’ils deviennent plus courants. Nous devrons cependant attendre de voir si d’autres changements seront apportés pour les éliminer.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT