Retour à l’école: comment les autobus scolaires d’Ottawa changeront

OTTAWA – L’Office des transports étudiants d’Ottawa (OSTA) a publié ses lignes directrices pour un retour à l’école en toute sécurité à bord de ses nombreux autobus scolaires jaunes et d’autres formes de transport scolaire dans la capitale.

Les élèves qui retournent en classe en septembre et qui prennent l’autobus scolaire devront maintenir le plus de distance possible à l’arrêt d’autobus. Dans les cas d’arrêts de bus plus importants, l’OSTA indique que l’arrêt peut être divisé en plusieurs arrêts pour disperser les enfants.

Avant de monter à bord de l’autobus, les élèves sont encouragés à se désinfecter les mains à l’aide d’un désinfectant pour les mains. Il est fortement recommandé à tout le monde de porter un masque, y compris les élèves de la maternelle à la 3e année, pour qui les masques ne sont pas obligatoires à l’école. Les élèves de la 4e à la 12e année doivent porter un masque dans l’autobus.

Lors de l’embarquement, il sera demandé aux enfants de ne pas encombrer la porte d’entrée, mais de se faufiler dans le bus en gardant autant que possible leurs distances.

Les élèves auront des sièges attribués, préparés par chaque école. Les sièges seront clairement numérotés. On s’attend à ce que les frères et sœurs soient regroupés et les enfants sans frères et sœurs doivent être regroupés avec un camarade de classe, bien que l’OSTA indique que cela est toujours à l’étude par Santé publique Ottawa (SPO).

Le chauffeur est chargé de dire aux élèves où s’asseoir. Les élèves de la maternelle seront assis à l’avant et un parent ou un tuteur les rencontrera à l’arrêt comme d’habitude.

«La capacité de chargement sera normale, avec une charge complète de 48 à 70 élèves, selon le nombre d’élèves éligibles et leur niveau scolaire. Les élèves peuvent être assis 2 ou 3 par banc», déclare l’OSTA, notant à nouveau que OPH examine , et que ces informations peuvent changer.

Il y aura un nettoyage en profondeur des véhicules deux fois par jour avec un désinfectant approuvé.

«Une fois après les courses du matin et une fois de plus après les courses de l’après-midi. La main courante, une zone de contact élevée, sera nettoyée après chaque course», explique OSTA.

RESPONSABILITÉS DES PARENTS / TUTEURS

L’OSTA dit que les parents ou les tuteurs sont responsables de dépister leurs enfants pour les symptômes du COVID-19 et de les garder à la maison s’ils sont malades. Les élèves qui tombent malades à l’école seront isolés.

«Les parents seront tenus de venir chercher leur enfant à l’arrêt de bus ou à l’école immédiatement après l’identification d’un enfant malade. Les élèves malades non surveillés à l’arrêt seront isolés sur le véhicule à l’embarquement, dans la mesure du possible», dit l’OSTA.

Les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants à l’école dans un autobus scolaire sont priés de se retirer du transport dès que possible. Vous pouvez trouver le formulaire sur Site Web de l’OSTA.

Vous pouvez réactiver le service à tout moment, mais OSTA indique que la réaffectation au transport peut prendre un certain temps en fonction du volume des changements.

OSTA dit que les opérateurs tenteront de garder le même conducteur dans le même bus chaque jour autant que possible. Les conducteurs seront tenus de porter des masques à moins d’être exemptés en raison d’un problème de santé. Il est recommandé aux parents de préparer leurs enfants à un chauffeur d’autobus scolaire avec un équipement de protection individuelle (EPI), ce qui peut paraître alarmant au début.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.