Réforme de la retraite: pour Woerth, Macron "a tort" et "manque de courage"

0
21

Le député LR critique le gouvernement et estime que c'est la notion d'âge qui est "au cœur" du "système de retraite".

Le sujet de la réforme des retraites est particulièrement délicat pour l'exécutif, qui fait déjà l'objet de critiques. Emmanuel Macron "a tort", a commenté par exemple Eric Woerth mercredi. Pour le député LR, l’âge du départ est "le cœur des choses" pour réforme, tandis que le chef de l’Etat préférait avancer la durée des contributions.

Le président a indiqué lundi soir sa préférence, dans le cadre du plan de refonte du système de retraite, pour un calcul des droits à retraite liées à la durée de la contribution plutôt que de l'âge de départce qui serait plus juste pour ceux qui ont commencé à travailler tôt.

LIRE AUSSI >> Retraites: pour le Medef, n'augmentez pas l'âge du départ, il "ment par omission"

"Le président se trompe parce que cela signifie que si vous rentrez tard, parce que vous avez étudié sur le marché du travail, évidemment avec un allongement de la période de cotisation, vous n'aurez pas de pension complète très tard", a plaidé le LCI. l'ancien ministre du budget.

Un "message contradictoire"

"Cela signifie que le président dit aux Français: si vous voulez partir tôt dans la retraite, n’étudiez pas, c’est ce qu’il dit", at-il déclaré. il a continué. Selon lui, c'est "un message qui est contradictoire" quand, en plus, "on dit aux Français que la clé contre le chômage est la qualification".

Le député LR a dénoncé un "manque de courage" de la part de l'exécutif. "Parfois, nous devons accepter d'être confrontés à l'opinion publique ou aux syndicats, ce n'est pas seulement pour plaire à la CFDT qui va sauver le monde, la planète et la France", a-t-il plaisanté.

Le sujet sera à l'ordre du jour les 5 et 6 septembre à Matignon avec les partenaires sociaux. Les Français seront également consultés à l'automne, sous une forme à déterminer.