Red Wings fait pour la saison mais Steve Yzerman a beaucoup de travail à faire

0
8

Tout faible espoir que les Red Wings de Détroit avaient pour terminer leur saison a été anéanti vendredi soir.

C’est à ce moment-là que l’Association des joueurs de la LNH a essentiellement approuvé le plan de la LNH de revenir avec un format de séries éliminatoires de 24 équipes, avec quelques détails encore à négocier.

La ligue devrait faire une annonce officielle dans les prochains jours.

Les Red Wings, derniers au classement général, et six autres équipes ne sont pas dans le champ des éliminatoires élargi.

Ainsi, alors qu’une grande partie de la LNH se préparera à revenir après la pause du coronavirus qui a commencé le 12 mars, le directeur général des Red Wings, Steve Yzerman, va graduellement éliminer sa liste de contrôle hors saison avant le début prévu de la saison 2020-21 fin novembre. ou début décembre.

Décidez si vous souhaitez retenir l’entraîneur Jeff Blashill

L’une des premières décisions de Yzerman est de savoir s’il doit exercer l’option de l’équipe sur le contrat de Blashill pour la saison prochaine ou engager un autre entraîneur.

Yzerman a déclaré son soutien à Blashill à plusieurs reprises malgré le record de l’équipe (les Red Wings ont terminé 17-49-5) et le club a raté les séries éliminatoires quatre années de suite. Il a indiqué que la performance de Blashill ne serait pas jugée sur le bilan de l’équipe autant que par le développement des joueurs.

En cas de changement, deux anciens coéquipiers d’Yzerman seraient parmi les candidats à la relève – Gerard Gallant et Lane Lambert. Gallant a été licencié en janvier par les Golden Knights de Vegas. Lambert, entraîneur adjoint des Islanders de New York, n’a jamais été entraîneur-chef dans la LNH.

Tirage au sort

Si le format de la loterie est maintenu, les Red Wings auraient 18,5% de chances de décrocher le premier choix et 50,6% de chances de sélectionner le quatrième, ce qui serait le plus bas qu’ils pourraient sélectionner.

La ligue avait envisagé de modifier le format pour cette saison seulement, en tenant un seul tirage au lieu de trois et en empêchant les équipes de monter de plus de quatre places. Cela éliminerait la possibilité à distance qu’une équipe gagne le tirage au sort et remporte également la Coupe Stanley en raison de l’élargissement du champ des séries éliminatoires, qui concerne la ligue.

Selon une proposition, les Red Wings auraient 57% de chances de gagner à la loterie et ne sélectionneraient pas moins que la seconde.

La date de la loterie n’a pas été fixée.

Brouillon d’entrée

La poussée de la LNH pour déplacer le repêchage jusqu’au début de juin pour plus d’exposition pendant le vide sportif causé par la perte de vapeur de Covid-19. De nombreux directeurs généraux, dont Yzerman, sont opposés au maintien du repêchage avant la fin des éliminatoires.

Mais une décision finale sur le moment où le projet aura lieu n’a pas été prise.

Celui qui choisit en premier semble certain de choisir l’ailier Alexis Lafrenière de Rimouski (Ligue junior majeure du Québec). Si Détroit prend la deuxième place, il décidera probablement entre le grand centre Quinton Byfield de Sudbury (OHL) ou l’ailier Tim Stuetzle de Mannheim (Allemagne). Si les Red Wings tombent au troisième rang, ils pourraient prendre celui qui est disponible entre Byfield et Stuetzle. S’ils tombent au quatrième rang, le défenseur Jamie Drysdale d’Erie (OHL) pourrait être une option.

Les Red Wings ont un total de 10 choix, dont trois au deuxième tour.

Signer ses propres agents libres

Anthony Mantha et Tyler Bertuzzi sont les meilleurs agents libres restreints de l’équipe. La longue liste comprend Robby Fabbri, Adam Erne, Brendan Perlini, Evgeny Svechnikov, Christoffer Ehn, Madison Bowey, Dmytro Timashov, Taro Hirose, Dominic Turgeon et Kyle Wood.

Un rapport paru dans le Sport Express de la Russie affirme que Timachov pourrait signer avec le club de la KHL Dinamo Riga. Perlini, après une saison décevante, pourrait ne pas recevoir d’offre.

Le club compte cinq agents libres sans restriction: Jimmy Howard, Jonathan Ericsson, Trevor Daley et Cody Goloubef ne devraient pas être reconduits. Sam Gagner pourrait se voir offrir un contrat, mais pourrait préférer retourner à Edmonton si l’occasion se présente.

Explorez le marché des agents libres

Les Red Wings ont besoin d’aide à toutes les positions, mais ne sont probablement pas parmi les quelques meilleurs agents libres qui devraient être disponibles. Ils chercheront des acteurs de deuxième et troisième niveaux plus abordables sur des contrats à court terme (un ou deux ans), comme points d’arrêt pendant cette reconstruction.

Ils pourraient utiliser un ailier avec capacité de marquer et une paire de défenseurs, de préférence un tireur droit et un tireur gauche. Ils auront également besoin d’un gardien de but remplaçant.

L’agence libre, qui commence normalement le 1er juillet, ne peut pas commencer avant la fin des éliminatoires.

Explorer le marché commercial

En plus de déplacer Andreas Athanasiou et Mike Green à la date limite des échanges de choix, Yzerman, dans sa première année en tant que Red Wings GM, a effectué plusieurs transactions de type valeur à faible risque. Il a recherché des joueurs très réputés – comme les anciens choix de premier tour Fabbri et Perlini – dont la carrière a connu une période difficile. Il a déplacé les perspectives qui, selon lui, ne correspondaient pas à l’avenir de l’équipe.

Il continuera probablement à rechercher ces types de métiers au cours de la prochaine année.

Plus: NHLPA autorise de nouvelles négociations sur le format des séries éliminatoires de 24 équipes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.