Nouvelles

Recrutement dans l’Ohio: le 5 étoiles T Paris Johnson Jr. établit un lien spécial avec Buckeyes LB

Le recrutement ne s’arrête jamais, et si vous prenez un jour de congé, vous êtes en retard. Rejoignez-nous tous les soirs pour un récapitulatif quotidien de Ohio State recrutant des nouvelles, un aperçu de ce qui se passe dans les coulisses et un aperçu de ce qui va suivre. Paris Johnson Jr., le top 2020 du pays, établit un lien spécial avec l’Ohio State LB Justin Hilliard Cincinnati St. Xavier a produit des talents d’élite année après année, et peu de programmes convoitent le talent des Bombers comme l’a fait le régime de l’Ohio State d’Urban Meyer. C’est St. Xavier qui a lancé la carrière d’entraîneur de Meyer en 1985 et il a rendu la pareille depuis, recrutant fortement le programme chaque fois qu’il a des perspectives de Division I. Tackle Paris Johnson Jr., déjà considéré comme le meilleur joueur de ligne offensive de 2020 dans le pays par 247Sports et parmi les 10 meilleurs espoirs à l’échelle nationale, a la chance d’être aussi bon que n’importe quel joueur de Saint-Xavier de mémoire récente. Ohio State a offert Johnson en décembre 2017, à mi-chemin de sa deuxième année, et a continué à recruter massivement le 6-pieds-7, 275 livres hors concours depuis. Johnson a été un visiteur fréquent de l’Ohio State depuis l’atterrissage de l’offre, visitant plus récemment pour le match de printemps Buckeyes samedi. Après avoir vu le programme de près et personnel si souvent, Johnson sait à quoi s’attendre, mais il était toujours impressionné par le soutien des fans. “Ce voyage était génial, c’était super de voir les joueurs s’affronter. Nous avons apprécié voir les fans venir soutenir leurs joueurs pendant le match de printemps “, a déclaré Johnson. La partie la plus intéressante de sa visite est survenue avant le match du printemps, au cours duquel Johnson a passé plus de temps avec un autre joueur de St. Xavier, le secondeur junior Justin Hilliard. “J’ai pu parler avec Justin Hilliard, [joueur de ligne offensive junior] Michael Jordan, et entraîneur Stud [Greg Studrawa]. [Hilliard et moi] avons parlé de la connexion entre St. Xavier et l’État de l’Ohio et aussi de sa transition de l’école secondaire à l’université », a déclaré Johnson. “Il m’a juste dit de travailler dur avant de faire la transition au collège afin que je puisse entrer en compétition.” Hilliard est diplômé de Saint-Xavier en 2015 en tant que prospect 5 étoiles et est devenu l’une des victoires de recrutement de Meyer dans l’État de l’Ohio. Peu de joueurs peuvent se rapporter à l’expérience d’être si hautement recrutés si tôt dans leurs carrières au lycée, mais Hilliard a été un exutoire et un conseiller pour la jeune recrue d’élite. “J’ai parlé avec Paris quand il était ici et nous parlons souvent. Il est un si bon enfant », a déclaré Hilliard à Land, 10 ans, après la visite de Johnson, le 30 mars dernier, dans l’Ohio State. «C’est tellement drôle parce que je peux voir exactement le genre de choses qu’il traverse et qui se rapporte à, surtout à travers le processus de recrutement. Il reçoit toutes ces offres. J’ai essayé de l’aider autant que possible. Le duo a souvent parlé depuis que le recrutement de Johnson a décollé, avec Hilliard offrant des conseils sur ce que c’est de traiter avec les entraîneurs des collèges venant à votre école secondaire et qui cherchent à vous appeler et à vous envoyer des SMS presque constamment. Dans sa carrière au lycée, Hilliard avait 37 offres de bourses de la Division I. Johnson pourrait bientôt éclipser ce total, car il est déjà rassemblé 35. Qui de mieux à offrir des conseils? “Ça a été tellement cool parce que certains gars ne tendent pas la main, mais Paris a tendu la main dès que ses offres ont commencé à reprendre. L’entraîneur [Steve] Specht, notre entraîneur-chef à St. X, m’a donné son numéro et je lui ai tendu la main, a dit Hilliard. “Depuis, nous avons été en quelque sorte aller et venir.” Avec le calendrier d’automne exigeant du football de l’État de l’Ohio et le manque total de temps libre qui accompagne le fait d’être un athlète de première division, Hilliard n’a pas encore vu Johnson jouer. Pourtant, les anciens de St. X ont tendance à parler du programme, et les rumeurs au sujet de Johnson ont attiré l’attention de Hilliard. “Certaines des rumeurs que j’ai entendues à propos de son moteur et de choses comme ça, il se classe aussi haut que n’importe qui à partir de St. X”, a déclaré Hilliard. Quand on considère un programme qui a produit près de 40 joueurs de football de première division dans les 10 dernières classes, y compris le secondeur des Panthers de la Caroline Luke Kuechly, le joueur défensif NFL de l’année 2013, c’est vraiment un éloge. Paris Johnson Jr. (à gauche) et Justin Hilliard posent ensemble lors d’une récente visite sur le campus de Johnson. (Paris Johnson Jr./Twitter) La connexion française Une histoire intéressante a surgi sur mon timeline récemment. L’Evan Petzold du Wolverine a récemment rapporté une histoire sur 2019 plaqueur défensif Jeffrey M’ba , une recrue inconnue jusqu’à la semaine dernière. Alors pourquoi M’ba – une recrue de 6-6, 285 livres avec un athlétisme monstrueux – a-t-elle été complètement ignorée? Ne pas vivre sur le même continent que les écoles qui le recrutent n’a pas aidé. Par Petzold, M’ba a reçu cinq offres de bourses d’études – Ohio State, Michigan, État du Michigan, Alabama et Maryland – dans la semaine qui a suivi le déménagement de son domicile en France à l’Académie St. Frances à Baltimore. Il est beaucoup trop tôt pour dire quel genre de poursuite l’Etat de l’Ohio aura de M’ba ou quelles seront ses chances avec l’importation française, mais le recrutement des Buckeyes de lui constitue déjà un précédent intéressant. Bien que les Buckeyes aient aligné des joueurs internationaux de trois continents différents – l’Afrique, l’Australie et l’Amérique du Nord – M’ba serait le premier joueur européen dans le programme de football. L’Australie, le Canada, le Nigeria et l’Afrique du Sud sont les quatre pays dont l’État de l’Ohio a déjà tiré des perspectives internationales. Le dos défensif du Texas comprend l’Ohio State dans le top 6 L’un des meilleurs défenseurs du pays vient de Richmond, au Texas, une banlieue sud-ouest de Houston. Erick Young , un demi de coin de 6-1, 195 livres dans la classe de recrutement 2019, est considéré par le classement composite 247Sports comme le coin n ° 9 à l’échelle nationale, la perspective n ° 100 dans l’ensemble et la recrue n ° 13 au Texas. Young détient près de 30 offres, mais il a réduit sa liste d’écoles à un top 6 lundi. Ohio State a fait la coupe aux côtés de l’Alabama, l’Oklahoma, le Texas A & M, USC et TCU. LSU et le Texas étaient des omissions quelque peu surprenantes, mais il est toujours remarquable pour les Buckeyes de faire la coupe sans encore accueillir Young sur le campus pour une visite non officielle. Les Buckeyes ont offert le demi de coin impressionnant en août, le début de sa saison junior. C’était une offre que Young convoitait, et son intérêt pour l’enfance dans le programme a maintenu son intérêt pour l’Ohio State. “Ohio State est une école que j’aime depuis que je suis un jeune garçon”, a déclaré Young à Land après avoir perdu son top 6. “J’aime les défenseurs qui sortent de l’Ohio.” L’état de l’Ohio devra presque certainement amener Young sur le campus dans un proche avenir pour devenir un candidat réaliste, mais faire sa liste des meilleures écoles est un bon début. Vous manquez un jour du cahier de recrutement de l’Ohio State? Ne vous inquiétez pas! Vous pouvez obtenir tous les versions précédentes de Dotting the Eyes ici.

Post Comment