Quinté jeudi 13/08: Breaute joue avec les conditions

Après le forfait Got Touch (4), il ne restait plus que 15 concurrents de 3 ans à s’aligner au départ du Prix du Vieux Bassin, handicap de référence + 19,5 disputé sur les 2500 mètres de Deauville. En revanche, si la piste s’annonçait souple, celle-ci était rendue très souple voire lourde par les précipitations des dernières minutes, cette épreuve se disputant dans des conditions dantesques. Rien à craindre pour la favorite Breaute qui prouve qu’elle court plus vite que la handicapeuse.

Malgré une pénalité de quatre kilos suite à son dernier succès sur cette piste de Deauville, Breaute (12 – Christophe Soumillon) avait les faveurs de la côte. Restait à voir comment elle allait se comporter sur cette piste difficile et sous les averses sous lesquelles cette épreuve était disputée. Plutôt à l’arrière au départ du parcours, la fille du Havre s’est approchée, coincée le long du rang extérieur devant avant de revenir avec la majorité du peloton au centre de la piste. Une option pour laquelle son partenaire opterait à nouveau en ligne droite pour surclasser l’opposition dans les cent derniers mètres, à commencer par Ommeel (3 – Grégory Benoist) qui avait longtemps été illusoire pour la victoire, offrant une belle paire à la casaque de Gérard Augustin-Normand. Christophe Soumillon pourrait être satisfait de sa stratégie rentable: «Quand on a la confiance du coach, c’est un avantage. Avant la course, Christophe Ferland m’a dit: “Je me sens bien d’essayer quelque chose …” On marche bien ensemble et ça aide forcément à faire les bons choix. Au début, elle n’était pas à l’aise sur ce terrain difficile. J’ai quand même réussi à trouver de bonnes portions. Elle est facile à conduire, capable de progresser et courageuse. La piste s’est tout de même rapidement dégradée en une demi-heure. “

Après avoir été patiemment monté, Ommeel est apparu à 150 mètres du but et a semblé gagner mais n’a rien pu faire pour contrer la fin de course de son compagnon. Le combat était un peu plus incertain que pour la troisième marche du podium. Toujours vu sur une troisième ligne, Kenverna (11 – Ioritz Mendizabal) a commencé son effort dans le dernier tour avant de prendre l’avantage un moment en entrant dans la ligne droite puis d’être rejoint et dépassé par Ommeel A 150 mètres du but, poursuivant courageusement sous la menace de Sous les Nuages ​​(1 – Pierre-Charles Boudot) près du poteau. Il est à noter que l’élève de Mme André Fabre avait suivi la future gagnante dans son bel effort devant avant de continuer avec l’essentiel du peloton au centre de la piste, se rattrapant en vitesse avant de bien récupérer. Enfin, après avoir galopé dans la première moitié du peloton, Astuce de l’esprit (15 – Hugo Journiac) a soutenu son effort jusqu’au bout pour terminer l’arrivée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.