Quels animaux sont encore autorisés comme animaux de compagnie ? Voici la nouvelle liste du cabinet

Pendant des années, un groupe d’experts indépendants au nom du cabinet a étudié 300 mammifères. Avec la question : convient-il ou non comme animal de compagnie ? Au bas de la ligne, 30 mammifères ont réussi le test. Ils sont autorisés à garder comme animaux de compagnie.

Dangereux

Selon les experts, les animaux qui perdent du poids ne conviennent pas comme animaux de compagnie car ils sont dangereux. Ou agressif et dangereux pour la société. De plus, certains animaux sont interdits parce qu’ils ne conviennent tout simplement pas comme animaux de compagnie, car ce ne sont que des animaux sauvages et n’ont pas leur place dans un enclos. Comme le hérisson, le chinchilla et le degu. Le hamster nain russe sera également interdit à partir de 2024. Selon les chercheurs, cet animal mord, il n’a pas sa place dans un enclos et l’animal se reproduit très rapidement.

Le ministre Henk Staghouwer espère faire un pas vers l’amélioration du bien-être animal avec la liste. “J’attends cette liste avec impatience depuis longtemps. Je me rends compte que la liste a un impact à la fois sur les gardiens qui gardent maintenant les animaux avec beaucoup d’amour et de plaisir et sur le secteur. Mais nous voulons mettre le bien-être de l’animal lui-même et la sécurité des personnes d’abord. .”

Les personnes qui ont maintenant un animal qui ne figure pas sur la liste dite positive peuvent le garder tant qu’il vit. Mais de nouveaux animaux ne pourront plus être achetés à partir de 2024.

De plus en plus populaire

Comme le serval, qui gagne en popularité. Un serval est plus petit qu’un tigre mais plus gros qu’un chat. Il vit normalement dans la savane africaine. Ce sont des animaux de chasse, comme tous les félins. Chat tigre, on l’appelle en Italie. On estime que plus d’une centaine de personnes possèdent un tel serval. Les gens peuvent aussi avoir l’idée de célébrités comme Justin Bieber qui a servallen.

Betty Hagebeek a six servals. “Les servals sont des animaux très doux. Mais c’est comme un cheval. Pour un cheval, il faut une écurie, pour les servals, il faut un grand enclos. Ils doivent avoir de la place. Si vous en avez un, ça va.”

Hagebeek ne voit rien dans une interdiction. “De bonnes règles et des informations honnêtes sont importantes et pas seulement pour le serval.” On estime qu’une centaine de personnes possèdent un serval. Mais il n’y a pas de chiffres précis. Est-ce que le ministre n’a pas peur que les gens achètent comme des fous de servals en ce moment ? “Non, j’espère que les gens penseront. Des animaux comme celui-ci ne devraient pas être gardés comme animaux de compagnie.”

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT