PSA va décliner ses utilitaires en électricité

Toute la gamme des services publics PSA passera à l'électricité d'ici 2025, selon les informations rapportées. "Nous pensons qu'il vaut mieux arriver avec des hybrides purement électriques que rechargeables, explique Philippe Narbeburu, responsable de" VU "PSA au quotidien" L'objectif en termes d'autonomie de la batterie est de couvrir 85% de nos clients " utilise ", dit-il.

Les premiers modèles à être convertis seront les Peugeot Expert et Citroën Jumpy, qui sortiront des lignes de production à la mi-2020. "Nous pouvons électrifier ce programme K-Zero sans trop de travail, dans des conditions économiques acceptables", déclare Philippe Narbeburu aux Echos. Dans un deuxième temps, le Berlingot et son partenaire seront convertis au lithium-ion. Les grands utilitaires, désormais assemblés en Italie avec Fiat, seront les derniers.

Pour répondre aux besoins de ses clients, PSA envisage également de proposer deux tailles de batterie différentes.

15% des ventes les premières années

Ce plan d’électrification majeur vise à répondre au durcissement de la réglementation en matière de circulation du diesel de service public dans le centre-ville. Il s’agit donc d’offrir une alternative aux professionnels et logisticiens qui doivent assurer la livraison du "dernier kilomètre".

PSA entend proposer le même loyer mensuel entre les versions électrique et thermique. Elle souhaite rendre l’électricité attrayante pour ses clients professionnels, qui s’intéressent déjà aux faibles coûts de maintenance de cette technologie. "La proportion d'électricité dans les ventes? Tout dépendra de la réglementation" avance prudemment Philippe Narbeburu. Mais le fabricant parie toujours sur une part des ventes de 15% dans les premières années.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.