PRO D2 – Nevers propose le leader – Pro D2 2018-2019 – Rugby

0
20

Bien que malmené en première période et mené à la pause (7-10), Neversois a parfaitement réagi en seconde période avec deux nouveaux tests Naqiri (43) et Le Gal (69). Les Montois ont failli revenir dans les clous du bonus défensif en fin de rencontre avec un deuxième essai signé Hugues (79e) mais cela n'a rien changé. Une question reste sans réponse: qui arrêtera Nevers cette saison au Pré Fleuri?
Une fois de plus, Nevers a tout fait pour signer un neuvième succès consécutif à domicile, le quatrième de la saison. Un premier match de jeudi soir pour l'USON qui a confirmé son statut de sensation de ce début d'exercice et à juste titre. Xavier Péméja a souhaité que la réception de Mont-de-Marsan, à l'issue de ce second bloc, soit l'occasion pour son équipe de réaliser un match de référence. Le directeur de USON est fier de son équipe, qui a livré une très solide performance face à l’un des cadets historiques de Pro D2. Certes, cette affiche est apparue un peu cadenassée parfois avec de nombreuses fautes des mains certainement liées à la pluie et deux défenses qui ont rapidement pris le pas sur les attaques (seulement 0-3 sur 30). Mais l’impasse tant attendue a eu lieu avec cinq essais marqués et un véritable grand duel de haut niveau.
Nevers est à sa place parmi les "grands"
Auteurs d'un début de saison onirique avec une seule défaite (et un bonus) en Charente, les Montois ont eu leur premier écueil de la saison en pays nivernais et c'est tout logique. Mais ce qui change, c’est que cette fois, les joueurs du duo Laussucq-Auradou n’ont pas réussi à s’emparer d’un point de bonus défensif. Même s'ils ont quand même sorti un match disputé loin de Guy-Boniface et plus que bousculé les Neversois sur le terrain, en contact et en défense, les essais de Bécognée (32e) et Hugues n'étaient pas suffisants pour ramener quelque chose de ce déplacement. Pas assez de "tueurs" encore une fois, les joueurs landais ont craqué aux pires moments en début de deuxième période avec un carton jaune qui a enterré l'impressionnante démonstration de force vendue par un Nevers 24 à 7 en un peu plus de quarante minutes.
Pro D2 – L'équipe USON NeversIcon Sport
Sur sa belle pelouse hybride, qui n’a pas bougé un peu malgré les grosses gouttes qui tombent toute la nuit, Nevers est décidément très compliqué à déjouer en 80 minutes. Une fois encore, la décision a été prise au deuxième acte avec cette ligne très rapide aux trois quarts qui a été mise en cause à plusieurs reprises dans l’un des meilleurs systèmes de défense de Pro D2. Et même si l’USON a eu l’opportunité de remporter un troisième bonus offensif à domicile, ce ne sera pas un regret car l’essentiel est là: une victoire contre le meneur et une fin de bloc dans le top 6 à un point de la première place. Pour Mont-de-Marsan, cet échec ralentit quelque peu la grande dynamique du début de saison et ramène les Montois à la hauteur de leurs poursuivants. Le Stade Montois est toujours premier, mais le fauteuil de son leader est maintenant menacé et pourrait être couru ce week-end par une autre grande équipe de ce championnat, qui serait une première cette saison.
.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.