Prix ​​Nobel alternatifs aux activistes saoudiens des droits de l'homme

Prix ​​Nobel alternatifs aux activistes saoudiens des droits de l'homme

STOCKHOLM. Pour la première fois, la Fondation suédoise des moyens de subsistance remet une de ses récompenses à l'Arabie saoudite.


Fondation des moyens d'existence

(Icône) Image: Epa

Trois défenseurs des droits humains actuellement en prison reçoivent l'un des prix pour "leur engagement visionnaire et courageux, guidé par les principes universels des droits de l'homme, visant à réformer le système politique totalitaire en Arabie saoudite". Abdullah al Hamid, Mohammad Fahad al Qahtani et Waleed Abu al Khair figurent parmi les plus importants défenseurs des droits humains en Arabie saoudite, selon Right-Livelihood. Ils préconisent la transformation du système autoritaire en Arabie saoudite en une monarchie constitutionnelle à l’occidentale, ainsi que la pleine égalité des femmes et un État constitutionnel pluraliste formé par la séparation des pouvoirs.

Dans le cadre de leur travail, les trois militants sont actuellement en prison. Ils sont condamnés à des peines allant de dix à quinze ans d'emprisonnement. Le directeur de la Fondation, Ole von Uexkull, a commenté la décision du jury international de sélection des trois militants démocrates de voir qu'il était honteux de voir des politiciens démocratiquement élus d'autres pays rejoindre la famille répressive saoudienne au lieu de soutenir les courageux réformateurs travaillant pour la démocratie. et égalité en Arabie Saoudite. "

D'autres récompenses vont à l'agronome australien Tony Rinaudo et à l'agriculteur Yacouba Sawadogo du Burkina Faso. Tous deux ont mis au point des méthodes novatrices pour transformer rapidement et à moindre coût les forêts et autres terres stériles en forêts ou les revitaliser et les utiliser pour l'agriculture.

Le prix honorifique du jury non doté cette année sera décerné aux deux militants de la lutte contre la corruption, Thelma Aldana (Guatemala) et Ivan Velasquez (Colombie). Les prix de subsistance restants, d'une valeur de un million de couronnes suédoises (96 791 €), visent à poursuivre le travail des lauréats. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 23 novembre à Stockholm.

Contrairement à la plupart des prix internationaux de ce type, le prix Right Livelihood ne comporte aucune catégorie. Au cours des 39 années d'histoire du Prix Nobel Alternatif, 174 lauréats ont été récompensés dans 70 pays, dont trois Autrichiens.

Afficher les commentaires »

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.