Président Trump, un III: l’homme-spectacle

L’hôte de la Maison Blanche n’était plus aucun filtre, avec un président toujours, si cela était possible. Samedi, c'est un site à héberger le G7 dans son golf de Floride.

Par gilles paris Publié aujourd’hui à 05h05, mis à jour à 06h39

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Nancy Pelosi interpelle Donald Trump lors de sa réunion en Syrie, le 16 octobre. Image diffusée par la Maison Blanche.
Nancy Pelosi interpelle Donald Trump lors de sa réunion en Syrie, le 16 octobre. Image diffusée par la Maison Blanche. SHEALAH CRAIGHEAD / LA MAISON BLANCHE / VIA REUTERS

Passé le millième jour de Maison Blanche, la présidence Trump is one an one woman, no filtre. One Spectacle in What on interpelle by mail to the president of the Northern Republic of Syria in the algarade in a bar: «Ne joue pas au dur, ne fais pas l’idiot. » Avec, cependant, ce n'est pas une personne à part, qui décampera dès les premières heures.

Un récit désordonné, chaotique en diable. Tragicomique lorsque ce conflit sanglant oppose Kurdes and Turcs is also schematized in a bagarre of récréation between «Deux gosses» qu’il faut bien parfois séparer, même si dans ce cas précis l’arbitre supposé, la première puissance militaire du monde, et que le président de cette dernière soit absolument satisfait.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi The War in Syria, Donald Trump

Parfois, ce récit bute sur un obstacle. Mardi soir, 15 octobre, Donald Trump reçoit les parents d’un jeune Britannique tué au cours de la route par l’épouse d’un diplomate américain qui a profité de son immunité pour se faire virer précipitamment aux États-Unis. The president of a right as a cock, in time time to of the accident accident in a self-review, and que ses visiteurs ne sont jamais avertis.

Puis, ils proposent une rencontre, des vidéos sont sans doute prêtes à immortaliser. Il insiste. Les parents endeuillés refusent. Donald Trump a été attribué à la paternité du projet, et a été déplacé de manière à conduire à gauche, au Royaume-Uni.

Il renonce à accueillir le G7 dans son golf en Floride

L'enfant du président dans son personnage de Donald Trump a déclaré qu'il avait besoin d'un point de vue distant sur son compte mercredi sur son compte. Pelosi, la orateur démocrate de la Chambre. La femme politique qui gagne en puissance des États-Unis se tient debout, le bras à demi tendu, le visage d'un président sur la défensive, assis de l'autre côté de la table de travail.

Lire aussi Procédure de destitution: un nouveau témoignage embarrassant pour Donald Trump

Auparavant, assistante probablement démocrate, installée derrière elle, Nancy Pelosi is is woman woman in the image. Elle est entourée d’hommes mûrs, le cheveu souvent blanc, parfois un peu empâté, dont certains baissent la tête. «Pétage de plomb», Donald Trump, légende de la photo alors qu’elle se réunissait au contraire en exergue, un leadership qui n’est pas le sien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.