Près de 480000 OFW “ touchés ” par la pandémie du COVID-19: ministère du Travail

MANILLE (MISE À JOUR) – La pandémie de coronavirus a touché 478839 travailleurs philippins à l’étranger, a déclaré jeudi le ministère du Travail et de l’Emploi.

Sur ce chiffre, 469 959 OFW ont été déplacés ou ont perdu leur emploi, tandis que 8 880 travailleurs philippins à l’étranger ont été infectés par une maladie respiratoire, a déclaré le secrétaire au Travail, Silvestre Bello III, lors d’une audition au Sénat.

Parmi les travailleurs déplacés, 230 424 sont retournés aux Philippines tandis que 104 813 ont choisi de rester dans leur pays d’accueil, principalement en Europe, a déclaré Bello.

“Ils ne sont pas rentrés chez eux. C’est attendu car la plupart d’entre eux viennent d’Europe. Et en Europe, l’assurance chômage couvre plus d’un an. Pas comme ici chez nous, seulement 2 mois”, at-il dit.

(Ils ne sont pas rentrés chez eux. C’est attendu car la plupart d’entre eux viennent d’Europe. En Europe, l’assurance chômage couvre plus d’un an, contrairement ici où elle ne couvre que 2 mois.)

Bello a déclaré que 13 035 OFW étaient toujours en attente de rapatriement, tandis que 70 647 restaient bloqués.

Pendant ce temps, sur plus de 8 000 OFW infectés par le COVID-19, 4 536 se sont rétablis tandis que 848 sont morts, a-t-il ajouté.

Bello a déclaré que les OFW rapatriés ont droit à une aide financière initiale d’environ 10 000 à 20 000 pesos et peuvent également demander une aide aux moyens de subsistance.

Il existe également divers programmes de bourses d’études pour les enfants et les personnes à charge des OFW, a déclaré Hans Cacdac, directeur de l’Overseas Workers Welfare Administration (OWWA).

Cacdac a déclaré que son agence fournissait également une assistance aux OFW qui sont actuellement aux Philippines et prévoient de retourner travailler à l’étranger alors que les pays assouplissent progressivement les restrictions relatives aux coronavirus et rouvrent.

“Peu à peu, les pays s’ouvrent, en particulier au Moyen-Orient. C’est ce que nous attendons … Nous aidons ceux qui veulent rentrer”, a-t-il déclaré.

(Peu à peu, les pays rouvrent, notamment au Moyen-Orient. C’est ce que nous surveillons … Nous aidons ceux qui veulent rentrer.)

Département du travail et de l’emploi, DOLE, OFWs, OFWs, rapatriement, OFW déplacés, OFW rapatriés, COVID-19, COVID-19 pandémie

.

Previous

Avec des visas rapides, les voisins courtisent les travailleurs informatiques fuyant la Biélorussie

États avec les électeurs les plus coupables du crime | Derniers titres

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.