Home » Pour l’instant, rejeter les nouvelles règles de protection des données de WhatsApp n’aura aucune conséquence

Pour l’instant, rejeter les nouvelles règles de protection des données de WhatsApp n’aura aucune conséquence

by Nouvelles

FPour le moment, il n’y aura aucune conséquence pour les utilisateurs de WhatsApp s’ils n’acceptent pas les nouvelles conditions de protection des données du service de chat. Un porte-parole de la société Facebook a déclaré qu’il n’était actuellement pas prévu de réglementer leurs activités. Blogs technologiques tels que «The Next Web» et «The Verge».

WhatsApp souhaite clarifier cela après avoir consulté les autorités et les experts. Au lieu de cela, ces utilisateurs recevront un rappel de la mise à jour «de temps en temps».

WhatsApp a adopté de nouvelles règles de protection des données il y a deux semaines. Les utilisateurs qui n’ont pas approuvé la mise à jour ont été avertis que des fonctions importantes seraient progressivement perdues après quelques semaines avec des avertissements. «Il n’est actuellement pas prévu de rendre ces rappels permanents ou de limiter les fonctionnalités de l’application», a-t-il déclaré dans les questions et réponses de WhatsApp sur les nouvelles restrictions.

En fait, des restrictions strictes sont prévues

Selon les annonces précédentes, les utilisateurs perdront l’accès à leur liste de discussion au fil du temps, comme décrit par WhatsApp dans leur entrée Blat. Tout d’abord, vous pouvez toujours recevoir des appels audio et vidéo entrants et utiliser les notifications pour répondre aux messages de discussion. Quelques semaines plus tard, il a été annoncé que WhatsApp n’enverrait pas d’appels ou de messages à leurs smartphones.

WhatsApp a toujours dit que la mise à jour n’incluait pas de transfert de données supplémentaires vers Facebook. Les changements visent principalement à créer de meilleures façons de communiquer avec les entreprises.

READ  Les objets Crash Bandicoot apparaissent dans Tony Hawk's Pro Skater 1 et 2

Les utilisateurs allemands sont protégés jusqu’à l’automne

L’avocat de la protection des données à Hambourg, Johannes Caspar, a pris des mesures et, par mesure de précaution, a rendu une ordonnance à la mi-mai interdisant à Facebook de traiter les données WhatsApp des utilisateurs allemands. Il est valable trois mois car l’autorité irlandaise de protection des données est responsable de Facebook en Europe. WhatsApp a répondu: “Ce paramètre est basé sur une idée fausse fondamentale sur le but et les conséquences de la mise à jour.”

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.