plus gros et aussi tranchant qu’un diamant

UNE RÉVOLUTION AUTHENTIQUE – Beaucoup d’eau est passée sous le pont depuis 2004, année du lancement du premier Hyundai Tucson, un SUV de 433 cm de long. Désormais dans sa quatrième édition, son style change considérablement, même par rapport au modèle actuellement en vente: une révolution qui va de pair avec la nouvelle «philosophie» de la maison coréenne. Et si les dimensions ne sont pas bouleversées (la nouvelle version mesure 450 cm de long et 167 de large, grandissant de 2 cm dans les deux sens, et de 1,5 cm en marche), le design marque un grand pas en avant. En partant de l’avant, qui affiche une forte personnalité, avec le masque très étendu en largeur, de manière à intégrer les phares, constitués de feux à LED de forme triangulaire cachés juste à l’intérieur de la calandre: une fois allumés, ils contribuent à rendre le voiture à distance, surtout dans le noir.

JE VOIS ET NE VOIS PAS – Rendre le style du nouveau encore plus raffiné Hyundai Tucson, est la technologie innovante avec LED à miroir avec laquelle les projecteurs sont fabriqués (appelée lumières cachées paramétriques). Les lumières éteintes, en effet, la grille apparaît de la même couleur sombre, modelée par des formes géométriques qui se répètent sur toute la surface, rendant les parties lumineuses indiscernables des autres. La personnalité est également décisive derrière elle, avec des lumières LED reliées par une bande lumineuse et des lumières tridimensionnelles dans le hayon. Le logo Hyundai, intégré dans la vitre arrière, semble également «flotter» dans le vide. Le côté, évidé dans la partie inférieure, présente des lignes fluides qui expriment le dynamisme, accentuées par la troisième vitre pointue, le toit bas avec la longue voûte chromée et la lunette arrière très inclinée. Dans le même temps, cependant, les lignes marquées et les surfaces très travaillées, presque à facettes, avec les passages de roues bien visibles, donnent une impression de force et de robustesse à ce SUV.

BEAUCOUP DE TECHNOLOGIE DANS LA CABINE – De grands changements également au sein du Hyundai Tucson, qui montre maintenant plus de caractère dans le style. Le tableau de bord, plat et traversé par une moulure noire aux bords chromés, a une forme simple et linéaire et semble embrasser le conducteur et le passager. Le tableau de bord bas a une instrumentation numérique configurable et couleur de 10,3 “, tandis que la grande console abrite le grand écran (également 10,3”) du système multimédia, avec des commandes tactiles pour gérer les principaux fonctions de la voiture, telles que le «climat» et la couleur des lumières ambiantes, réglables en 64 nuances. Le thème des surfaces à facettes comme les bijoux, présent à l’extérieur dans la calandre et les phares, se reflète également dans la surface de revêtement des commandes à bascule derrière le volant. Le système Bluelink a été amélioré et propose désormais de nouveaux services, notamment le routage connecté (en navigation, il prend en compte les informations de trafic le long de l’itinéraire), la localisation du véhicule et la possibilité d’ouvrir et de fermer les portes à distance ou de visualiser certaines informations du véhicule. ‘voiture, comme le niveau de carburant, via l’application Bluelink. Le coffre est grand, avec une capacité déclarée comprise entre 690 et 1799 litres (546/1725 pour l’hybride diesel léger). La sécurité du nouveau a été prise en charge Hyundai Tucson, qui est livré avec sept airbags de série, avec le nouveau «coussin» central pour limiter les dommages causés, en cas de choc latéral, à l’impact entre le conducteur et le passager. Parmi les systèmes d’aide à la conduite électroniques, le régulateur de vitesse adaptatif assisté par le navigateur, le maintien de voie et l’anti-sommeil.

BIENTÔT EN CONCESSIONNAIRE – Quant aux moteurs du Hyundai Tucson, en plus de l’essence 1,6 aspirée et turbocompressée et du 1,6 diesel, il existe également des versions essence hybride légère, hybride et hybride rechargeable, combinées à la boîte manuelle à six rapports et au robot à sept rapports, et à traction avant ou blé complet. Ce dernier propose le nouveau sélecteur de mode terrain, qui vous permet de définir trois modes de conduite, pour rendre la conduite sur des surfaces à faible adhérence (comme la boue, le sable et la neige) et la lumière hors route plus facile et plus sûre. L’hybride Hyundai Tucson est propulsé par l’injection directe d’essence turbocompressée 1,6 T-GDI, couplée à un moteur électrique de 60 CV et une batterie au lithium de 1,49 kWh; la boîte de vitesses est automatique à six vitesses. Disponible avec deux et quatre roues motrices, il a un total de 230 CV et 350 Nm de couple maximal. Il existe trois options pour les versions hybrides douces, avec batterie 48 V: 1.6 T-GDI essence 150 ch (traction avant uniquement) ou 180 ch et 1.6 CRDi diesel 136. Enfin, le 1.6 essence de 150 ch, deux et quatre roues motrices, et 1,6 diesel 115 (traction avant uniquement). Et si ces versions peuvent être commandées prochainement, à des prix avoisinant les 28000 euros, l’hybride rechargeable avec le 1.6 T-GDI arrivera plus tard, dans le courant de 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.