Plus de 300 000 OFW rapatriés en raison d’une pandémie: DFA

| |

Les OFW font la queue pour entrer au PITX à Parañaque, le 29 mai 2020. George Calvelo, ABS-CBN News

MANILLE – Plus de 300 000 travailleurs philippins à l’étranger ont jusqu’à présent été rapatriés cette année en raison de la pandémie de COVID-19, a annoncé dimanche le ministère des Affaires étrangères.

Le DFA a déclaré avoir ramené 13 537 rapatriés chez eux cette semaine, ce qui était son total hebdomadaire le plus élevé depuis que l’agence a commencé ses rapatriements COVID-19 en février.

Dimanche, le DFA a déclaré que 300 838 Philippins d’outre-mer du monde entier étaient rentrés dans le pays alors que la pandémie perturbait les économies des pays dans lesquels ils travaillaient.

«Il s’agit du plus grand effort de rapatriement de l’histoire du DFA et des Philippines», a déclaré Sarah Lou Arriola, sous-secrétaire aux Affaires étrangères aux Affaires des travailleurs migrants.

Parmi les 59 vols facilités par le Département cette semaine, il y avait un vol de Philippine Airlines qui a ramené 319 Philippins d’outre-mer en détresse de Dammam, en Arabie saoudite, a indiqué le DFA.

Les envois de fonds en espèces des Philippins d’outre-mer ont diminué de 1,4% de janvier à septembre de cette année par rapport à la même période en 2019, la pandémie ayant entraîné la perte de leur emploi par des centaines de milliers de OFW.

Les envois de fonds ont cependant défié les projections plus sombres du ministère du Travail de 30 à 40 pour cent diminuent.

.

Previous

Le Québec signale 1994 cas de COVID-19 dimanche

Les restaurateurs envisagent des prêts et des ventes de maisons pour se maintenir à flot

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.