PHOTO: jusqu’à fin août, vous pouvez voir l’exposition “ALL’ARM”

Cette année marque le 100e anniversaire de l’invention de l’ingénieur et musicien russe Lev Termen, qui stimule le son même en réponse aux mouvements de la main humaine. Le son qui résulte de la réaction est inhabituel et fascinant, il crée une ambiance mystique, légèrement effrayante. Le terme voxel est considéré comme le premier instrument de musique électrique au monde et est contraignant en raison du sort inhabituel de son inventeur. En 1919, à l’âge de 23 ans seulement, Lev Termen est devenu le chef du laboratoire de l’Institut Abram Jofe de physique et de technologie, mais dans les années suivantes, il a développé des systèmes d’alarme de sécurité.

Compte tenu des particularités de l’instrument-œuvre d’art, l’élément principal de l’exposition “ALL’ARM” devient le son, qui change au fur et à mesure que les spectateurs de l’exposition se déplacent et se déplacent dans la salle. La scénographie ou la localisation des objets et leur interaction avec les visiteurs deviennent également un élément tout aussi important de l’exposition. Le titre de l’exposition “ALL’ARM” est à la fois une remarque ironique sur les dispositifs d’alarme créés par Lev Termen, ainsi qu’une référence figurative à l’expression italienne all’arme, qui signifie littéralement “se lever avec des armes” ou “être ready for combat »et rejoint la pensée conceptuelle et artistique de l’artiste K Brekte et de M. Svilāns.

Kristians Brekte (1981) est diplômé de la sous-branche Scénographie de l’Académie lettone des arts. Il est actuellement professeur associé à l’Académie des arts de Lettonie et chef de la sous-branche Art environnemental du département de design. Depuis 2003, il a participé à plusieurs expositions collectives en Lettonie, en Europe, ainsi qu’en Russie et aux USA. Pour l’exposition “Riga Madonna” (2010), il a été nominé pour le prix Purvītis et a remporté le titre du meilleur artiste étranger de moins de trente-cinq ans à la foire internationale d’art contemporain Art Vilnius’12.

Modris Svilāns (1979) est diplômé de la sous-branche Metal Design de l’Académie lettone des arts. M. Svilāns est un passionné de photographie analogique. Participe à des expositions collectives depuis 2003. En 2012, il organise une exposition personnelle “Inertia” consacrée aux objets d’art cinétique et à la photographie noir et blanc à la Maison des Architectes. En collaboration avec K. Brektas, il a organisé plusieurs expositions communes ces dernières années, dont “Negative” au Cēsis New Castle et “HELIOS” au Madona Local History and Art Museum.

D’autres lisent actuellement

Avant d’entrer en Lettonie, Lidl déclare une guerre des prix au leader des produits alimentaires bon marché en Finlande


“Les faits de tout montre” – Gundega Skudriņa provoque Jandalina, en colère que les concurrents copient ses idées


“Que la fille ne voie pas le père mort!” L’épouse d’un rappeur ukrainien a annoncé un nouveau motif de drame sanglant

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.