Perisic, il y a une chose qui dérange l’Inter : après la dernière offre…

Les Nerazzurri ne veulent pas faire traîner la négociation plus loin, persuadés qu’ils ont tout fait pour garder le joueur

La rencontre d’hier entre l’Inter et l’entourage de Perisic n’a pas débouché sur la fumée blanche tant attendue. Malgré la nouvelle offre à la hausse, ceux qui représentent le Croate ont encore pris du temps et cela n’a certainement pas plu au club.

On lit dans la Gazzetta dello Sport : « En termes de timing, les Nerazzurri attendent une réponse de Perisic d’ici le week-end. Des sentiments ? Ce ne sera pas long, tout sera compris plus tôt, peut-être que 48 heures suffiront. L’Inter ne veut pas faire durer les choses. filtre également une certaine quantité d’agacement autour de l’affaire.

L’offre est considérée comme définitive, non retouchable : intérieur comme extérieur. Et s’il est sorti, amis comme avant. Même si le Croate était objectivement le meilleur joueur de la saison qui vient de s’achever. Même si Inzaghi a déjà fait comprendre publiquement et en privé ses réflexions sur la question, poussant à un renouvellement. Et même si – après tout, la donnée la plus sensible de l’affaire – Perisic va renforcer un concurrent direct très probable pour le championnat de l’an prochain, c’est la Juventus d’Allegri”.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Le père du Marocain plaide Poutine

RABAT, Maroc (AP) – Le père d’un Marocain menacé d’exécution après avoir été capturé par des séparatistes soutenus par la Russie en Ukraine a appelé

ADVERTISEMENT