Pepsi passe du carton au plastique pour concurrencer Coca-Cola

0
306

Jeff Greenberg via Getty Images

En 2018, la production mondiale de plastiques a atteint un niveau record de 359 millions de tonnes, en hausse de 3,2% par rapport à 2017, selon Planetoscope.

ALIMENTATION – Deuxième place éternelle dans la guerre des boissons non alcoolisées, PespiCo entend bien réagir face à son rival Coca-Cola. La multinationale américaine, surtout connue pour son soda du même nom, a pris une décision pour le moins étonnante. Au moins d'un point de vue environnemental. Elle opte maintenant pour le plastique – au lieu du carton – pour emballer ses jus Tropicana, une marque qu’elle a acquise en 1998.

Alors que les alertes sur le surplus de consommation de plastique ne cessent pas de résonner avec nos oreilles, le géant de l’agroalimentaire a pris cette décision en justifiant qu’il correspondait au souhait de ses clients.

"Ils nous ont dit que la brique était suffisante. Les consommateurs veulent de la transparence, ils veulent voir le produit", déclare Bruno Thévenin, PDG de PepsiCo France, dans le journal Le monde.

En janvier dernier, les PDG de PespiCo et de Coca-Cola ont donné leur accord, ce qui est assez rare au Forum économique mondial de Davos, sur la nécessité urgente de progresser dans le recyclage du plastique. .

PespiCo tient également à souligner que leur plastique dans des emballages en PET est recyclé à 50%. Mais cela signifie aussi que l'autre moitié ne l'est pas. Pour sa part, Coca-Cola a révélé en mars 2019 produire 3 millions de tonnes de bouteilles en plastique par an.

En 2016, 480 milliards de bouteilles en plastique ont été vendues dans le monde, 50% ont été recyclées … et seulement 7% ont été transformées en nouvelles bouteilles, selon un rapport d'Euromonitor International, spécialiste des études de marché.

Qu'en est-il de la planète?

Pour PespiCo, la décision de relancer Tropicana n’est pas anodine. "Tropicana représente 30% de nos ventes et est la deuxième marque de boissons en France derrière Coca-Cola", déclare Bruno Thévenin.

Pour mieux comprendre la situation, nous devons examiner un aspect économique. Selon l'Union nationale interprofessionnelle des jus de fruits (Unijus), le plastique a récemment doublé la brique de carton, alors qu'elle représentait 60% du marché en 2010.

PespiCo peut également craindre la montée d’Innocent, une marque qui devient chaque année un acteur majeur sur le marché des jus de fruits. Et derrière Innocent, se cache … Coca-Cola, qui a acheté 90% des actions en 2013.

La guerre historique entre les sodas Coca et Pepsi a donc changé de dimension. Et si PespiCo a remporté la bataille de la diversification, notamment en détenant Gatorade, Layito, Dorito, Quaker ou SodaStream, Coca-Cola reste au sommet avec 220 milliards de dollars de capitalisation boursière, contre 187 pour PespiCo. Mais dans cette guerre commerciale, nous avons presque oublié l'urgence climatique …

Voir aussi sur HuffPost:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.