Pep Guardiola pourrait faire face à une accusation de FA alors que le directeur de Man City a demandé d'expliquer les commentaires d'Anthony Taylor

Pep Guardiola a été invité à expliquer ses commentaires sur l'arbitre Anthony Taylor avant le derby de Manchester.

Le rendez-vous de Taylor, originaire de Wythenshawe, a surpris nombre de supporters de Manchester City avant le match et le manager a été interrogé sur le choix d'un officiel de la ville lors de sa conférence de presse préparatoire.

Guardiola a jusqu'à 18 heures jeudi soir pour faire d'autres observations et pourrait être condamné à une amende – même s'il était positif à propos de l'arbitre.

En vertu des règles de la FA, les entraîneurs de la Premier League ne sont pas autorisés à parler des officiels lors des prochains matchs. Le manager de Newcastle, Rafa Benitez, a été accusé plus tôt cette saison d'avoir parlé d'Andre Marriner avant un match avec Crystal Palace.

Après avoir demandé si on savait quelle équipe Taylor soutenait et après avoir appris à Altrincham, Guardiola a répondu: «Donc, pas de problème. Il va essayer de faire le meilleur travail, comme nous essayons en tant que dirigeants et joueurs de football.

«Même avec VAR, il y aura des erreurs mais cela réduira le problème. M. Taylor va essayer de passer un bon moment.

«L’important est de se concentrer sur notre jeu et, bien sûr, de savoir quel adversaire nous allons affronter et c’est tout.

«J'espère qu'ils pourront prendre les bonnes décisions pour les deux camps et qu'un bon match, comme toute l'Angleterre et toute l'Europe, va nous surveiller. «C'est le plaisir le plus important. L’arbitre ne veut pas se tromper.

«Il sait que tout le monde va le regarder et il ne veut pas se tromper, c’est à peu près sûr.

"Mais s'il est fan de United ou de City, tout le monde peut être fan de qui il veut, alors pas de problème."

Lisez plus des meilleures histoires de la ville d'aujourd'hui

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.