Pendant la pandémie de Covid-19, les patients de Bali atteints du VIH/SIDA ne sont même pas traités

GenPI.co Bali – La plupart des patients atteints du VIH / SIDA à Bali ont apparemment manqué le temps de traitement depuis que la pandémie de Covid-19 sévissait jusqu’à présent.

Comme on le sait, le virus mortel de Wuhan, en Chine, a eu un impact mortel dans le monde entier, y compris dans l’une des provinces d’Indonésie, à savoir l’île des dieux.

Eh bien, en plus d’être mortel dans le secteur du tourisme, ce virus met également la vie des gens en danger. L’une d’entre elles est la cause du rétablissement tardif de la santé des personnes atteintes du VIH/SIDA.

C’est ce qu’a révélé Yuni Ambara en tant que responsable du programme médias de la Commission sida (KPA) de la province de Bali lors d’une visite au secrétariat de l’Alliance des journalistes indépendants (AJI), lundi (04/04/22).

Selon Yuni, certains patients hésitent à suivre un traitement contre la maladie infectieuse alors que la pandémie de Covid-19 à Bali est toujours en cours.

“Selon les données du gouvernement, 60% des patients atteints du VIH/SIDA sont morts de la tuberculose”, a déclaré Yuni, lundi (04/04/22) cité par la page The Bali Sun.

Selon lui, cela a incité les agences compétentes à augmenter le nombre de tests moléculaires rapides (TCM) pour découvrir de nouveaux cas de virus VIH/SIDA.

“Nous espérons que cette étape pourra réduire le taux de mortalité mortelle du virus en fournissant un traitement précoce aux patients”, a-t-il déclaré.

Regarde cette video:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT