Parti fédéral: la CDU attaque les aides à l'environnement

La CDU vise l'aide à l'environnement allemande: il n'y a plus d'argent du Bund qui demande au parti et un test de statut caritatif. Derrière l'offensive se trouve le différend constant sur les interdictions de conduire au diesel.
La CDU s'attaque agressivement à l'aide allemande à l'environnement (DUH). À cette fin, les délégués du Congrès du parti fédéral à Hambourg ont décidé de deux demandes: la première vise à financer l'organisation, la seconde à leur statut d'organisme de bienfaisance.
En ce qui concerne la CDU, la DUH ne devrait plus recevoir d’argent du budget du gouvernement fédéral – et le plus tôt possible. La demande numéro un indique que le gouvernement fédéral et le groupe parlementaire CDU doivent "s'assurer que les fonds déjà établis qui n'ont pas encore été engagés sont bloqués et qu'aucun futur fonds DUH ne soit budgétisé dans les budgets futurs".
Une attaque encore plus grave implique l'application numéro deux. Cela prévoit l'examen du caractère caritatif de l'aide à l'environnement. La décision de savoir si le statut d'organisme de bienfaisance est connu reviendrait au bureau des impôts. Entre autres choses, cela pourrait avoir des conséquences sur la déductibilité fiscale des dons à la DUH.

Les opposants au différend sur le diesel
L’action intentée contre l’organisation a pour toile de fond le différend relatif aux interdictions de conduire au diesel dans les villes allemandes. La DUH a imposé des poursuites dans plusieurs villes, dont Essen, Mayence, Francfort-sur-le-Main et Aix-la-Chapelle.

"Effrayant et discutable"
Le directeur général de la DUH, Sascha Müller-Kraenner, a qualifié cette décision "d'effrayante et douteuse que ce type d'attaque provienne d'un parti parrainé par l'État, comme la CDU". Il se serait attendu à une telle action "uniquement de la part des parties situées dans la marge de droite". Avant tout, il était "surprenant que la DUH soit l'objet de telles critiques de la part de la CDU, alors que sa nouvelle présidente, Annegret Kramp-Karrenbauer, a souligné à plusieurs reprises que son parti avait négligé la protection de l'environnement.

Deutschlandfunk a fait rapport sur ce sujet le 8 décembre 2018 à 16 heures.

,

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.