nouvelles (1)

Newsletter

Paris Blues avec Un homme appelé Adam

Paris Blues
Situé à Paris au son d’une berceuse sonore de Duke Ellington, ce drame imprégné de jazz mettant en vedette Sidney Poitier prend le train A vers votre cœur. Eddie Cook (Poitier) est un musicien de jazz expatrié qui trouve l’amour avec Connie, une Américaine (Diahann Carroll), et s’abrite des États-Unis dans un Paris “racialement tolérant”. Avec Paul Newman, Louis Armstrong et Joanne Woodward pour compléter le casting, cette image montre une sensibilité envers la romance et l’amitié interraciale.

Un homme appelé Adam
Librement inspiré de la vie de Miles Davis, Un homme appelé Adam se concentre sur un trompettiste doué (Sammy Davis Jr.) sur une séquence d’autodestruction. Avec une combinaison mortelle de malheur personnel profond, de racisme systémique et d’alcoolisme, Adam trouve un lien et de l’espoir avec l’activiste Claudia (Cicely Tyson dans un rôle antérieur à son mariage avec Miles Davis). Un homme appelé Adam met également en vedette Ossie Davis et Louis Armstrong. Le film a été réalisé par la société de production de Sammy Davis Jr. et produit par Ike Jones, l’un des premiers producteurs noirs d’Hollywood.

Paris Blues
RÉALISÉ PAR : Martin Ritt. ÉCRIT PAR : Jack Sher, Grimes Grice, Walter Bernstein. ADAPTATION PAR : Lulla Adler. AVEC : Paul Newman, Joanne Woodward, Sidney Poitier, Louis Armstrong. 1961. 98 min. ETATS-UNIS. N&B. Anglais. 35 mm.

Un homme appelé Adam
RÉALISÉ PAR : Léo Penn. ÉCRIT PAR : Les Pine, Tina Rome. AVEC : Sammy Davis Jr., Louis Armstrong, Ossie Davis, Cicely Tyson. 1966. 104 min. ETATS-UNIS. N&B. Anglais. 35 mm.

Programmation cinématographique du Musée de l’Académie généreusement financée par la Fondation Richard Roth.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT