Home » Paiement de la prime d’assurance vie militaire nationale et modification du prêt

Paiement de la prime d’assurance vie militaire nationale et modification du prêt

by Nouvelles

Commencer le préambule

Ministère des Anciens Combattants.

Règle proposée.

Le ministère des Anciens Combattants (VA) propose de modifier sa réglementation nationale sur l’assurance-vie militaire afin d’offrir aux assurés d’assurance des anciens combattants invalides de service la possibilité de verser les primes de la couverture d’assurance-vie gouvernementale uniquement sur une base mensuelle ou annuelle. VA propose également d’augmenter le montant que les assurés vétérans peuvent emprunter sur la valeur de leurs polices d’assurance-vie et d’ajuster les taux d’intérêt facturés pour les prêts à taux fixe dans certaines circonstances.

Les commentaires doivent être reçus au plus tard le 13 décembre 2021.

Les commentaires peuvent être soumis via
www.Regulations.gov.
Les commentaires doivent indiquer qu’ils sont soumis en réponse à « RIN 2900-AR29—National Service Life Insurance Premium Payment and Loan Amendment”. Les commentaires reçus seront disponibles sur Regulations.gov pour consultation publique, inspection ou copies.

Commencer Plus d’informations

Paul Weaver, spécialiste des assurances, Service des assurances du ministère des Anciens combattants (310/290B), 5000 Wissahickon Avenue, Philadelphie, PA 1914, (215) 842-2000, ext. 4263. (Ce n’est pas un numéro sans frais.)

Fin Informations complémentaires
Fin Préambule
Commencer les informations supplémentaires

Sous l’autorité de 38 USC 1901-1929, VA administre actuellement quatre programmes d’assurance-vie distincts : l’assurance-vie nationale pour le service militaire (NSLI), l’assurance-vie spéciale des anciens combattants (VSLI), l’assurance rouverte des anciens combattants (VRI) et l’assurance des anciens combattants invalides de service (S-DVI). Au 31 janvier 2021, ces programmes d’assurance-vie offrent une couverture d’assurance en vertu de 458 424 polices détenues par des vétérans.

1. Paiement des primes pour les programmes émettant de nouvelles polices

L’article 1908 du titre 38, USC, exige que VA « prescrive le moment et le mode de paiement des primes d’assurance » pour ces programmes en publiant des règlements. VA a mis en œuvre cette autorité dans 38 CFR 8.2(c). La section 8.2(c) exige que les assurés vétérans paient les primes sur une base mensuelle, avec la possibilité de payer les primes sur une base trimestrielle, semestrielle ou annuelle si les primes sont payées à l’avance. NSLI, VSLI et VRI sont fermés aux nouveaux problèmes, et VA ne propose pas de modifier les exigences de paiement des primes relatives à ces programmes d’assurance-vie. Cependant, S-DVI reste ouvert à de nouveaux problèmes et offre actuellement une couverture aux vétérans souffrant d’un handicap lié au service. Plus de 275 000 assurés vétérans sont assurés sous S-DVI, et moins de 3 000 paient des primes sur une base trimestrielle ou semestrielle. Étant donné que très peu d’assurés S-DVI paient des primes sur une base trimestrielle ou semestrielle et que ces options de paiement ajoutent de la complexité administrative et des coûts de programme associés au calcul des primes dues pour les assurés qui choisissent ces options de paiement, VA propose d’éliminer ces deux options de paiement pour assurés recevant la future émission de S-DVI. De plus, les recherches montrent que les taux de déchéance ont tendance à augmenter avec le nombre de paiements de primes effectués chaque année, à l’exception notable des modes de paiement mensuels.
Voir, par exemple,
Cathy Ho & Nancy Muise,
Persistance de l’assurance-vie individuelle aux États-Unis : émission garantie et simplifiée : une étude conjointe parrainée par la Société des actuaires et la LIMRA
16 (2013),

https://www.soa.org/​globalassets/​assets/​
Commencer la page imprimée 56847
Fichiers/​Recherche/​Exp-Study/​research-2013-gisi-study.pdf

(dernière visite le 5 août 2021). Ainsi, nous proposons de modifier le § 8.2(c) pour exiger que les assurés recevant une future émission de S-DVI soumettent leurs primes à la date d’échéance mensuelle de la police ou à l’avance sur une base annuelle. Les vétérans qui étaient auparavant assurés en vertu du S-DVI conserveront la possibilité de payer les primes sur une base mensuelle ou à l’avance sur une base trimestrielle, semestrielle ou annuelle. L’amendement proposé est conforme à 38 CFR 8.4, qui permet aux assurés vétérans de payer les primes par une déduction mensuelle de l’indemnité d’invalidité ou de certains autres paiements dus par VA. La règle proposée s’appliquerait également aux titulaires de police d’anciens combattants qui deviennent assurés en vertu de 38 USC 1922B(a)(1). (Le 1er janvier 2023, VA commencera à émettre des polices dans le cadre d’un nouveau programme d’assurance pour anciens combattants invalides, autorisé par la section 2004 (a) (1) de la Johnny Isakson et David P. Roe, MD Veterans Health Care and Benefits Improvement Loi de 2020, Pub. L. 116-315, et codifié à 38 USC 1922B.) En outre, nous ajouterions un paragraphe au § 8.2(c) pour préciser que les assurés NSLI, VSLI et VRI, ainsi que les assurés S-DVI actuels, peuvent continuer à payer les primes sur une base mensuelle ou à l’avance. sur une base annuelle, semestrielle ou trimestrielle.

2. Ajuster les montants des avances sur police et les taux d’intérêt

L’article 1906 du titre 38, USC, donne à VA le pouvoir discrétionnaire de fournir des dispositions raisonnables et réalisables concernant les valeurs de trésorerie et de prêt en publiant des règlements. Dans 38 CFR 8.13(a), VA déclare que « les États-Unis prêteront à l’assuré . . . tout montant qui n’excédera pas 94 pour cent du [policy’s] réserve.” La pratique standard de l’industrie de l’assurance permet aux titulaires de police d’accéder à la pleine valeur de rachat de leurs polices. Pour s’aligner sur les pratiques standard de l’industrie de l’assurance, VA propose de fournir aux assurés vétérans l’accès à la valeur de rachat totale des polices accumulées au cours de la période au cours de laquelle les assurés vétérans paient les primes pour la couverture d’assurance-vie. Ainsi, VA propose de supprimer du § 8.13 (a) la limite de 94 pour cent sur le montant que les assurés vétérans peuvent emprunter.

De plus, la gestion de plusieurs prêts pour un même titulaire de police est administrativement complexe et coûteuse. De plus, il serait d’un coût prohibitif de modifier la technologie actuelle pour prendre en charge plusieurs prêts pour un même titulaire de police. Ainsi, VA propose de modifier le § 8.13 (d) pour obliger les assurés vétérans ayant des prêts à taux fixe existants qui souhaitent demander des prêts supplémentaires sur leurs polices à refinancer ces prêts à taux fixe existants en de nouveaux prêts à taux variable soumis à un nouveau prêt. taux égal aux taux de prêt variables disponibles auprès de VA au moment de la demande de prêt. Cette pratique est acceptable dans le secteur des assurances et permettrait à VA d’offrir des prêts sur la valeur de rachat disponible restante de la couverture d’assurance-vie des anciens combattants, et de réduire la complexité administrative et les coûts associés à la gestion de plusieurs prêts pour un seul titulaire de police.

Décrets exécutifs 12866 et 13563

Les décrets exécutifs 12866 et 13563 demandent aux agences d’évaluer les coûts et les avantages des alternatives réglementaires disponibles et, lorsqu’une réglementation est nécessaire, de sélectionner des approches réglementaires qui maximisent les avantages nets (y compris les effets potentiels sur l’économie, l’environnement, la santé publique et la sécurité, et d’autres avantages ; impacts et équité). Le décret exécutif 13563 (Améliorer la réglementation et l’examen de la réglementation) souligne l’importance de quantifier à la fois les coûts et les avantages, de réduire les coûts, d’harmoniser les règles et de promouvoir la flexibilité. Le Bureau de l’information et des affaires réglementaires a déterminé que cette règle n’est pas une mesure réglementaire importante en vertu du décret exécutif 12866. L’analyse d’impact de la réglementation associée à cette réglementation peut être consultée en tant que document justificatif à l’adresse
www.regulations.gov.

Loi sur la flexibilité réglementaire

Le Secrétaire certifie par la présente que cette règle proposée n’aurait pas d’impact économique significatif sur un nombre substantiel de petites entités telles qu’elles sont définies dans la Loi sur la flexibilité de la réglementation, 5 USC 601-612. Cette règle proposée n’affecterait directement que les particuliers et n’affecterait pas directement les petites entités. Par conséquent, conformément à 5 USC 605(b), les exigences initiales et finales d’analyse de la flexibilité réglementaire de 5 USC 603 et 604 ne s’appliquent pas.

Mandats non financés

La loi de 1995 sur la réforme des mandats non financés exige, au 2 USC 1532, que les agences préparent une évaluation des coûts et avantages anticipés avant d’émettre une règle qui pourrait entraîner des dépenses par les gouvernements étatiques, locaux et tribaux, au total, ou par le secteur privé, de 100 millions de dollars ou plus (ajustés annuellement pour tenir compte de l’inflation ) au cours d’une année. Cette règle proposée n’aurait pas un tel effet sur les gouvernements étatiques, locaux et tribaux, ou sur le secteur privé.

Loi sur la REDUCTION DU PAPIER

Cette règle proposée ne contient aucune disposition constituant une collecte d’informations en vertu de la Paperwork Reduction Act de 1995 (44 USC 3501-3521).

Catalogue de l’aide domestique fédérale

Les numéros et titres du catalogue des aides familiales fédérales pour les programmes touchés par ce document sont 64.030, Assurance-vie pour les vétérans – Montant nominal des nouvelles polices d’assurance-vie émises, et 64.031-Assurance-vie pour vétérans – Paiements directs pour l’assurance.

Liste de départ des sujets

  • Prestations d’invalidité
  • Assurance-vie
  • Programmes de prêts—anciens combattants
  • Personnel militaire
  • anciens combattants

Fin de la liste des sujets

Signataire autorisé

Denis McDonough, secrétaire des Anciens Combattants, a approuvé ce document le 14 septembre 2021 et a autorisé le soussigné à signer et à soumettre le document au Bureau du registre fédéral pour publication électronique en tant que document officiel du ministère des Anciens Combattants.

Démarrer la signature

Jeffrey M. Martin,

Directeur adjoint, Bureau de la politique et de la gestion de la réglementation, Bureau du secrétaire, ministère des Anciens Combattants.

Fin de la signature

Pour les raisons énoncées dans le préambule, le ministère des Anciens Combattants propose de modifier 38 CFR partie 8 comme indiqué ci-dessous :

Partie de départ

Pièce d’extrémité
Commencer la partie d’amendement

1. La citation d’autorité pour la partie 8 continue de se lire comme suit :

Fin de la partie de l’amendement
Autorité de démarrage

38 USC 501, 1901-1929, 1981-1988.

Autorité de fin
Commencer la partie d’amendement

2. Modifier le § 8.2 en révisant le paragraphe (c)(2) et en ajoutant le paragraphe (c)(3) pour lire comme suit :

Fin de la partie de l’amendement

Paiement des primes.

* * * * *

(c) * * *

* * * * *

(2) Les preneurs d’assurance peuvent payer des primes à l’avance sur une base annuelle.

(3) Preneurs assurés à compter du [EFFECTIVE DATE OF THE FINAL RULE] peut payer des primes à l’avance sur une base annuelle, semestrielle ou trimestrielle.

* * * * *

Commencer la partie d’amendement

3. Modifier le § 8.13 : Commencer la page imprimée 56848

Fin de la partie de l’amendement
Commencer la partie d’amendement

une. Au paragraphe (a), en supprimant « qui ne dépassera pas 94 % » et en ajoutant « politique » avant « réserve » dans la première phrase ; et

Fin de la partie de l’amendement
Commencer la partie d’amendement

b. En révisant le paragraphe (d).

Fin de la partie de l’amendement

La révision se lit comme suit :

Prêts sur police.

* * * * *

(d) Nonobstant toute autre disposition de la présente section, le taux de prêt variable ne doit pas dépasser 12 pour cent ou être inférieur à 5 pour cent par an. Pour les assurés titulaires d’un emprunt à taux fixe existant qui sollicitent ultérieurement un emprunt complémentaire sur le même contrat, l’emprunt à taux fixe existant sera refinancé en nouvel emprunt à taux variable au taux variable en vigueur au moment de la nouvelle demande d’emprunt .

Fin des informations supplémentaires

[FR Doc. 2021-22208 Filed 10-12-21; 8:45 am]

CODE DE FACTURATION 8320-01-P

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.