“Overgrooming” et ce qu’il y a derrière

| |

Les chats sont des animaux propres et se nettoient régulièrement et en profondeur. Cependant, un toilettage trop fréquent peut également être une réponse à un stress persistant chez les chats. Quand le comportement de nettoyage d’un chat est-il encore normal, quand y a-t-il un trouble grave derrière? Seuls ceux qui surveillent de près leurs animaux peuvent faire la différence.

Les experts en chats appellent ce phénomène lorsque les chats se toilettent de manière compulsive Toilettage. Une propreté excessive affecte également les gens; c’est mieux connu de la plupart sous le mot-clé Lavage obligatoire être.

Chez le chat, un comportement obsessionnel compulsif se traduit souvent par une hygiène corporelle excessive. Si un chat est gravement touché, il se nettoie si intensément que des taches chauves apparaissent dans la fourrure.

Ne manquez pas:

Un nettoyage excessif a presque toujours des raisons psychologiques. De plus, un comportement de nettoyage excessif est utilisé comme une opportunité pour réduire le stress qui peut survenir chez l’animal en raison d’une maladie physique non détectée et non traitée auparavant.

Le nettoyage n’est pas qu’une question de propreté

Bien sûr, tous les chats qui aiment se nettoyer ne souffrent pas automatiquement d’un trouble. Jusqu’à trois heures d’hygiène personnelle par jour sont considérées comme la norme parmi les experts en comportement animal. Il est également normal que les chats se toilettent fréquemment, surtout en été: l’humidité qui s’évapore sur la fourrure assure un refroidissement à court terme.

Un nettoyage fréquent de la fourrure aide également les chats à se protéger des influences environnementales: lorsqu’un chat se brosse, le flux sanguin vers sa peau est stimulé. Cela encourage les glandes sébacées à sécréter de la graisse. La graisse rend la fourrure souple et en même temps devient résistante à l’humidité.

Le nettoyage sert également à maintenir le parfum très spécial que chaque chat envoie à son environnement. Pour être reconnu par les conspécifiques, il est essentiel que le chat répartisse régulièrement sa note olfactive individuelle sur tout son corps avec la langue.

Si les chats tombent dans une véritable frénésie de nettoyage et qu’ils ne sont plus facilement distraits par celle-ci (par exemple par leurs jouets préférés) c’est un signe à prendre au sérieux.

Soulagement du stress: c’est pourquoi le nettoyage peut devenir une dépendance

Une circulation sanguine plus forte a un effet de réduction du stress. Un chat y parvient en se nettoyant intensivement. Les chats utilisent naturellement cette astuce pour se calmer dans des situations stressantes.

Tant que ce comportement n’est spécifique qu’à la situation, par exemple après une visite chez le vétérinaire, il est normal et nullement compulsif.

Le nettoyage pour réduire le stress est plus fréquent dans la vie de tous les jours chez certains animaux, moins chez d’autres. Par exemple, certains chats domestiques sont très agités lorsqu’ils regardent un oiseau à l’extérieur mais ne peuvent pas s’en approcher.

Le toilettage est alors une sorte d’acte de substitution par lequel l’animal peut réduire l’excès de tension interne.

Le chat se nettoie constamment: c’est à faire

Si vous remarquez au fil du temps que votre propre chat se toilette constamment, la première chose à faire est de faire examiner le chat par un vétérinaire. S’il y a une maladie non détectée qui entraîne du stress chez les chats, elle doit être traitée de toute urgence. En règle générale, le nettoyage compulsif disparaît.

Les problèmes de santé qui encouragent le nettoyage compulsif sont souvent inoffensifs: une infestation d’acariens, par exemple, est un déclencheur typique. L’irritation de la peau amène l’animal à se brosser fréquemment car la salive apaise les démangeaisons.

Les chats peuvent également réagir à la douleur et aux allergies non reconnues avec un nettoyage fréquent. Si le vétérinaire ne peut identifier aucune cause organique, des déclencheurs psychologiques du comportement compulsif doivent être pris en compte.

Quelles sont les conditions de vie d’un tel chat? Est-ce très mouvementé dans votre environnement, par exemple, les petits enfants vivent-ils dans la maison? Le chat a-t-il un lieu de retraite où il peut trouver la paix?

Les chats particulièrement sensibles sont plus susceptibles de réagir en se retirant et en réduisant le stress en nettoyant, tandis que les animaux audacieux ont tendance à être agressifs et que leurs humains mordent ou se grattent plus souvent.

Déclencheurs psychologiques d’un instinct de nettoyage excessif: traquer les déclencheurs

S’il s’avère que l’augmentation du nettoyage n’est pas due à une maladie physique, le propriétaire doit désormais observer de près le comportement du chat.

Il est préférable de noter les situations précises dans lesquelles le nettoyage a lieu pendant quelques jours. Sur la base de ces observations, des conclusions peuvent être tirées sur d’éventuels déclencheurs de stress et celles-ci peuvent être éliminées ou réduites dans la mesure du possible.

Au fait: les chats peuvent aussi souffrir de dépression! Notre Test de dépression pour chats vous aide à savoir comment votre chat se sent et s’il a un comportement dépressif.

Image en vedette: flickr.com / CC-BY-SA-2.0 / Toilettage boisé 2009 / Douglas O’Brien

Previous

Classement MotoGP 2020 après la course à Aragon, Mir change de Quartararo

esko s’est endormi sur les vagues après la première vague de coronavirus, Babi a ignoré les signes avant-coureurs sur le serveur Politico | Accueil

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.