nouvelles (1)

Newsletter

Ouverture du camp d’entraînement des Capitals de Washington

Les Capitals de Washington ouvrent le camp d’entraînement jeudi avec un gardien vainqueur de la Coupe Stanley entre les poteaux et une flopée de vétérans de retour. Washington cherchera à s’appuyer sur ce noyau expérimenté et son nouveau gardien pour briser sa séquence décevante de quatre départs consécutifs en séries éliminatoires.

Les aspirations de championnat des Capitals se dérouleront parallèlement à la poursuite d’Alex Ovechkin du record de buts de tous les temps dans la LNH. Ovechkin occupe la troisième place avec 780, dont 50 dans une campagne 2021-2022 étonnamment forte. N’ayant besoin que de 22 buts pour dépasser Gordie Howe pour la deuxième place, Ovechkin cherchera à utiliser sa combinaison de force et de compétence et se rapprochera du record sacré de Wayne Gretzky de 894.

Washington ouvrira sa liste de pré-saison de six matchs dimanche après-midi au Capital One Arena contre les Sabres de Buffalo en reconstruction. Le premier match de la saison des Capitals, à domicile contre les Bruins de Boston, aura lieu le 12 octobre.

Voici cinq choses à surveiller pendant le déroulement du camp d’entraînement :

À quoi ressemble Darcy Kuemper à Washington ?

Darcy Kuemper, une victime du plafond salarial du succès de l’Avalanche du Colorado la saison dernière, arrive alors que Washington cherche à consolider sa position la plus frustrante et incohérente des deux dernières années. Après avoir signé un contrat de 26,25 millions de dollars sur cinq ans en agence libre, Kuemper cherchera à se solidifier en tant que gardien de but de premier plan dans la LNH et tentera de secouer la perception qu’il a simplement bénéficié d’un rôle dans une équipe de mastodonte de l’Avalanche.

Le remplaçant de Kuemper devant le filet sera Charlie Lindgren, qui a signé cette intersaison en tant qu’agent libre après avoir passé l’an dernier sur un contrat à double sens avec les Blues de St. Louis.

Quel est le statut de Nicklas Backstrom et Tom Wilson ?

Nicklas Backstrom et Tom Wilson, deux piliers de l’alignement de Washington, commenceront l’année avec une réserve de blessés à long terme. Backstrom se remet d’une chirurgie de la hanche hors saison et il n’y a pas de calendrier pour son retour. Il y a encore une chance que Backstrom ne joue pas du tout cette saison, mais il semble déterminé à réessayer au lieu d’opter pour une retraite anticipée.

Les Capitals nomment Scott Allen au personnel d’entraîneurs, en remplacement de Scott Arniel

Wilson continue de se remettre d’une opération du LCA au genou gauche en mai. Il s’est blessé lors de la série éliminatoire de l’an dernier contre les Panthers de la Floride. Le calendrier de récupération de Wilson est sur la bonne voie, l’équipe prévoyant un début potentiel en saison régulière dès la fin novembre.

Carl Hagelin sera-t-il autorisé à jouer ?

La blessure à l’œil de Carl Hagelin au début de mars a entraîné deux interventions chirurgicales et laissé son avenir dans la LNH incertain. Ses progrès ont été prometteurs, mais on ne sait pas s’il conviendra à Washington cette saison.

L’ailier de 34 ans a passé l’été à participer à des patins informels et a porté un maillot à contact intégral lors des séances de groupe. Hagelin, toujours inscrit comme blessé sur la liste officielle du camp d’entraînement, reste sous la garde du personnel médical de Washington et a eu des rendez-vous et des consultations avec des médecins extérieurs.

Comment Dylan Strome et Connor Brown vont-ils se mêler au groupe d’attaquants ?

Avec Wilson et Backstrom absents, Dylan Strome et Connor Brown auront des rôles de premier plan en tant que deux seuls nouveaux arrivants à l’avant.

Strome, un centre de 25 ans, a été un ajout solide par Washington le premier jour de l’agence libre, signant un contrat d’un an de 3,5 millions de dollars. On s’attend à ce qu’il soit le centre de deuxième ligne de l’équipe, mais les Capitals l’essaieront probablement au centre et à l’aile gauche tout au long de la pré-saison.

Brown, 28 ans, est un ailier droit et pourrait s’intégrer n’importe où dans l’alignement, notamment sur le premier trio aux côtés d’Ovechkin et d’Evgeny Kuznetsov. Washington a plusieurs options pour son ailier droit de première ligne, Brown, TJ Oshie et Conor Sheary étant les candidats les plus probables. Brown est également un spécialiste du désavantage numérique et verra son temps prolongé dans cette unité.

Où Connor McMichael s’intègre-t-il (encore) ?

Une grande partie des discussions entourant la composition de Washington la saison dernière tournait autour du jeu de Connor McMichael. Au cours de sa saison recrue, l’ancien choix de première ronde a opposé des moments de potentiel à des périodes décevantes. McMichael, 21 ans, a disputé 68 matchs, une bonne charge pour un joueur polyvalent qui cherche toujours son chemin.

McMichael a remplacé les blessures qui ont frappé Washington à un rythme effréné et a montré au personnel d’entraîneurs qu’il pouvait être un ajustement naturel au centre lorsque certains des joueurs vétérans commencent à perdre leur avantage.

Cette année, cependant, il n’y a pas de place claire pour McMichael dans l’alignement des Capitals. Washington dispose de quatre autres centres : Kuznetsov, Strome, Lars Eller et Nic Dowd. Si Strome est déplacé vers l’aile, McMichael pourrait passer au centre. Si Eller ne répond pas aux attentes au camp d’entraînement, il pourrait tomber en disgrâce et être remplacé par le jeune. Avec Backstrom absent pendant une période prolongée, Washington a de nombreuses options pour renforcer sa formation au milieu, mais choisir la bonne combinaison pourrait prendre quelques essais et erreurs.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT