Opération anti-jihadiste à Malaga avec deux détenus | BE Malaga | Heure 14 Malaga

| |

Opération anti-jihadiste dans la capitale de Malaga qui se termine par l’arrestation de deux hommes accusés d’un crime de terrorisme. Il s’agit d’un Citoyen marocain et autre originaire de Melilla comme l’ont confirmé les sources SER de l’enquête. L’opération a été dirigée par le magistrat Ismael Moreno du Tribunal d’Instruction numéro deux de la Audience nationale qui a ordonné ce vendredi, vers deux heures de l’après-midi, le déploiement de l’unité d’élite de la La gendarmerie dans le quartier de Malaga Lagunilles.

Les troupes de la Groupe d’action rapide (GRA) ils ont pris les rues de ces deux quartiers de la ville bouclés depuis pratiquement quatre heures. Comme tu peux le voir dans les images des interventions, les interpellations ont eu lieu dans un parc. Un fourgon blanc non identifié de la Garde civile entre dans une rue en sens inverse, s’arrête et sept soldats en sortent armés et courent vers les deux individus qu’ils jettent à terre pour leur arrestation.

Près d’une centaine d’agents ont agi immédiatement. Le présumé radicalisation dans le djihadisme de ces deux individus arrêtés qui, semble-t-il, résidaient dans la capitale Malaga depuis quelques mois. Selon certains voisins, dans l’immeuble où s’est déroulée l’opération, ils avaient constaté des mouvements de personnes malgré le fait qu’il s’agisse d’un immeuble en état d’abandon.

Le fort déploiement a commencé vers deux heures de l’après-midi. L’opération, toujours ouverte, pourrait ajouter de nouveaux arrestations. Par ailleurs, plusieurs perquisitions ont été effectuées dans le même bâtiment où s’abritaient les détenus, ainsi que dans deux autres étages de la zone.

Il s’agit d’une opération internationale où l’on analyse si ces deux individus ils pourraient aussi avoir une sorte de relation avec d’autres radicaux identifiés en Espagne et dans d’autres pays européens et font donc partie d’une cellule djihadiste. Les agents sont intervenus de la documentation qui va maintenant être analysée en détail.

Il est prévu que ce samedi, les deux hommes arrêtés soient transférés à le tribunal de l’Audiencia Nacional, à Madrid, témoigner devant le magistrat chargé de l’affaire. L’opération a suscité l’inquiétude des habitants de ce quartier de Malaga en raison du fort déploiement d’agents de la Garde civile avec des véhicules camouflés, de nombreuses armes et des rues bouclées pour empêcher le passage des personnes.

Previous

Une nouvelle série offre un aperçu de la Formule E – Highway F1

Patrick Crulis, la passion d’exprimer

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.