"On ne peut rien dire de plus" à la télévision française, lâche Ardisson

0
32

L'animateur de "Terriens du samedi", sur C8, dresse un tableau plutôt sombre du paysage audiovisuel français.

Pour choisir, Thierry Ardisson a préféré la télévision du début des années 2000 à nos jours. En tout cas, ce que l'animateur des "Terrans of Saturday", sur C8, semblait vouloir dire dans une récente interview avec le magazine 2 semaines de télévision. L'homme en noir, comme on l'appelle, se montre sans pitié pour le paysage audiovisuel d'aujourd'hui et n'hésite pas à gratter ses acteurs.

ONPC, "il devient la télévision bulgare"

Entre 1998 et 2006, Thierry Ardisson a fait le bonheur des téléspectateurs de l'émission "Tout le monde en parle" sur France 2, basée notamment sur des interviews totalement décalées. Un programme qu’il porte dans son cœur, contrairement au programme qui lui a succédé, "Nous ne mentons pas", dirigé par Laurent Ruquier, qu’il compare à "Télévision bulgare".

"Ce n'est pas la même affaire du tout. Ruquier a dit à ses invités:" Vous venez chez moi, il y a deux chroniqueurs qui vont vous assassiner ". Et puis, il a de moins en moins d'argent . Nous ne sommes pas en train de mentir, c’est la télévision bulgare, éclairée par une lampe de poche. Dommage, car c’est une bonne émission, " Il lâche.

"Nous vivons dans un monde fou!"

L'animateur détecte une réelle différence de ton entre les deux émissions. "Je dis toujours à mes invités:" La moitié du temps, je le passe sur votre promo et le reste, je m'amuse avec vous à faire des interviews à la con ", c'est l'affaire"il explique. "Après, nous convenons qu'il est plus facile d'aller sucer chez Drucker que de baiser chez Ardisson!"

Thierry Ardisson ne cache pas son opposition au politiquement correct et critique le manque de liberté à la télévision. "Nous vivons dans un monde fou! Les gens ne cessent de s'emparer de la CSA. C'est arrivé, par exemple, lorsque Laurent Baffie a relevé, pour rire, la jupe de Nolwenn Leroy … qui est une de ses amies. Roselyne Bachelot a parlé de sexualité. agression. Où sommes-nous? "il pleure. Une pause comme on dit "Pas malheureux d'être à la fin de ta carrière". "Si ça s'arrête, tant pis. J'ai 70 ans, tout va bien, j'ai de quoi vivre, je vais faire des films et des séries".

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.