Ofgem cherche à alléger la pression sur le réseau électrique des véhicules électriques

Ofgem cherche à alléger la pression sur le réseau électrique des véhicules électriques

Les conducteurs de véhicules électriques seront encouragés à facturer leurs voitures lorsque les prix de l'électricité seront les moins chers, conformément aux propositions publiées lundi par le régulateur britannique de l'énergie.

M. Ofgem a indiqué que les recherches avaient montré que les réformes du réseau électrique permettant une «tarification flexible» – où les conducteurs rechargeraient leurs batteries en dehors des heures de pointe – pourraient permettre de recharger au moins 60% de véhicules électriques supplémentaires.

Cela réduirait le besoin de nouvelles centrales coûteuses et d'une capacité de réseau supplémentaire à construire. L'utilisation flexible du réseau permettrait également de produire plus d'énergie renouvelable, comme l'énergie éolienne et solaire.

L'essor des véhicules électriques devrait peser de plus en plus sur les infrastructures électriques britanniques, qui tentent déjà de faire face à la croissance rapide de l'électricité provenant de sources renouvelables intermittentes.

Le gouvernement encourage le développement des voitures électriques dans le cadre de son ambition d'améliorer la qualité de l'air et de réduire les émissions nocives. Il a promis que la moitié de toutes les ventes de voitures neuves se feront par hybride ou électricité d'ici 2030 dans le cadre de son plan «route vers zéro» visant à réduire les émissions des véhicules.

Les réformes proposées par Ofgem inciteraient les gens à charger leurs voitures au bon moment.

Une tarification souple aiderait à réduire les coûts d'énergie, car la technologie permettrait de renvoyer l'électricité stockée dans les batteries au réseau lorsque cela serait nécessaire, a indiqué le régulateur.

En avril, Ovo Energy, l'un des plus petits fournisseurs d'énergie du Royaume-Uni, a dévoilé une unité de recharge «intelligente» qui permettra à certains propriétaires de véhicules électriques de recharger leur voiture et de revendre l'électricité au réseau.

La technologie sera initialement offerte gratuitement à 1 000 clients du secteur de l'énergie OVO et aux propriétaires de véhicules Nissan Leaf cet été dans le cadre d'un essai financé par le gouvernement.

Ofgem a déclaré qu'il prévoyait de travailler avec l'industrie pour réviser les règles autour de l'infrastructure de la grille et avait l'intention de mettre ses réformes en place entre 2022 et 2023.

"Nos réformes aideront plus d'utilisateurs à charger leurs véhicules électriques et à leur faire économiser de l'argent", a déclaré Jonathan Brearley, directeur exécutif des systèmes et des réseaux à Ofgem.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.