Nous nous sommes débrouillés sans Maksimov. Vorskla n’a pas laissé Olympic entrer dans la zone de compétition européenne

| |

Les deux équipes ont montré de bons résultats en début de saison. Les Olympiens ont remporté trois victoires, démontrant un jeu significatif dans l’attaque, ne perdant que contre le Dynamo et le Shakhtar, tandis que Vorskla a donné une série invaincue de cinq matches et était dans les trois premiers. Cependant, ce sont les hôtes qui ont été considérés comme les favoris du match. Dans la pause pour les matchs des équipes nationales, le coronavirus est arrivé à Vorskla, à la suite de quoi l’entraîneur-chef de l’équipe, Yuriy Maksimov, n’a pas pu gérer ses charges, Child, Sklyar et Kane étaient absents et l’application de Poltava pour le match était incomplète. Les “Olympiens” n’ont eu aucun problème avec le roster, la seule surprise a été l’absence du leader de l’attaque Shahab au départ, dont la place a été prise par Kargbo.

Les premières minutes se sont écoulées dans un combat plus ou moins égal, après quoi les hôtes ont pris le ballon sous leur contrôle et enfermé l’adversaire dans sa moitié de terrain. À tous les problèmes de Vorskla s’ajoute la blessure de Sapai, qui a dû céder sa place au jeune Chelyadin dès la 11e minute. Le défenseur central de Poltava Alyun a agi avec peu de confiance en début de rencontre, «grâce» à qui la tension est montée à deux reprises près du but de Riznyk. Au début, le grand Français a failli couper le ballon dans son propre filet après un lumbago, mais le gardien de but était sur le qui-vive, et quelques minutes plus tard, Allun a présenté le ballon à Kargbo devant sa propre ligne de pénalité, et Riznyk a réagi à son coup de pied. Il y a eu un bon moment pour Polito, qui a fait irruption dans la surface de réparation par la gauche et a tiré dans le coin le plus éloigné avec le bas, Riznyk a frappé le ballon devant lui et Zaviyskiy qui était devant le gardien était hors-jeu.

L’activité de départ de l’équipe de Donetsk a été rapidement remplacée par une accalmie, les hôtes ont continué à contrôler le ballon, mais au fil du temps, de plus en plus de luttes ont eu lieu loin des portes de l’équipe de Poltava. Après un tiers du match, les invités ont également créé leur propre mini-moment, lorsque Kichak s’est précipité hors du but dans le coin de la surface de réparation, mais Vasin, qui était en avance sur le gardien de but, n’a pas réussi à franchir la trajectoire requise et a frappé le gardien de but avec le ballon. n’a pas assez joué, donc le résultat sur le tableau de bord était le reflet des événements qui se déroulaient sur le terrain.

Après la pause, Poltava a ajouté en termes de mouvement et de contrôle du ballon, et ce sont eux qui ont dicté leurs conditions à l’adversaire dans les premières minutes. Une telle position et le jeu de l’équipe dans l’attaque ne pouvaient pas convenir à l’entraîneur-chef des hôtes, Klimovsky, qui a rapidement effectué un double remplacement à la fois, renforçant l’attaque avec la libération de Shahab et Benito. Cependant, les substitutions n’ont pas affecté la nature générale du match. Au contraire, les adversaires ont commencé à jouer encore plus prudemment et ont pratiquement cessé de se menacer mutuellement le but.

Le but contre Olimpik est venu de manière très inattendue. Puzlin, de la ligne médiane du terrain, a effectué un simple lancer dans la surface de réparation, où deux défenseurs centraux des hôtes ont immédiatement permis à Shcherbak, qui venait de remplacer, de prendre le ballon et de lancer Kulach sous attaque. Kichak aurait presque certainement pris un coup d’un attaquant faible du coin du gardien de but, mais les invités ont été aidés par un rebond de la jambe de Tsymbalyuk, après quoi le ballon s’est retrouvé dans le filet.

Ce n’est qu’après avoir concédé le ballon que les Olympiens ont accéléré le rythme et auraient rapidement pu égaliser le score, mais Riznyk a pris le ballon après l’excellent coup franc de Teixeira. …

Pour la première fois de l’histoire, Vorskla a gardé son but intact lors du match à l’extérieur contre Olimpik et après la victoire d’aujourd’hui, ils ont rattrapé le Dynamo aux points, ne cédant au leader que dans la différence de buts. Au prochain tour, les adversaires d’aujourd’hui feront face à des matchs très difficiles, Poltava jouera au Shakhtar à domicile, tandis qu’Olimpik devra faire face à un voyage difficile à Chernihiv.

Premier League ukrainienne. 6ème tour.

Olympique – Vorskla – 0: 1

Kulach, 70 ans

Teixeira, 45, Alvarenga, 47 – Yakubu, 46, Reznik, 90 + 4

Yakubu, 90 + 2 (avertissement répété)

“Olympique”: Kichak – Lebedenko, Snurnitsyn, Tsymbalyuk, Pasich – Babenko – Teixeira (Chogadze, 84), Zaviysky (A. Kravchuk, 75), Politylo (Romanovsky, 84), Alvarenga (Benito, 57) – Kargbo (Shahab, 57).

Vorskla: Reznik – Sapay (Chelyadin, 11), Alyun, Chesnakov, Yakubu – Vasin (Shcherbak, 64), Putzlin, Perduta, Semilet (D. Kravchuk, 46) – Stepanyuk, Kulach.

Arbitre: Vladimir Novokhatny (Kiev).

Stade: Dynamo-les. V. Lobanovsky (Kiev).

Tirs (cadrés): 10 (5) – 3 (2)
Coin: 1 – 2
Hors jeu: 3-0.

OLYMPIC VORSKLA. DIFFUSION EN LIGNE DU MATCH

Température: 10 ° C

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Previous

Révèle le sexe du bébé

Règles diététiques pour réduire l’inflammation dans le corps

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.