News blog pour la manifestation # indivisible à Berlin: des milliers de personnes se rassemblent pour la démonstration #unteilbar à Berlin - Politique

– Des dizaines de milliers de personnes sont attendues samedi à Berlin pour une manifestation contre le racisme.- Sous le slogan "Pour une société ouverte et libre – La solidarité au lieu de l'exclusion" a appelé l'Alliance "indivisible" pour protester.- Enregistrée pour le événement 40 000 membres. Combien y en aura-t-il réellement, ni les organisateurs ni la police ne pouvaient le prévoir auparavant

Allons-y! La démo a démarré et tourne dans la Grunerstraße, a annoncé la police de Berlin. Aucune information sur le nombre de participants n'a pu être émise. L'organisateur souhaite publier les premiers numéros vers 14h30.


Errant radicalement
Des environs de Berlin sont arrivés: le "Radikal errant à gauche – bloc sans domicile". Ils sont ici parce qu'ils deviennent riches. Les autres sont toujours aussi bruyants qu’à présent, c’est leur tour. "Et noyer les gens, ce n’est pas bien, c’est triste que vous ayez à dire ça en plus", a déclaré Lilly Besilly, 55 ans (tout à gauche).

Image:
Corinna Cerruti


Alexanderplatz se remplit. Les organisateurs attendent 40 000 participants

Image:
Corinna Cerruti


Sur les oreilles au lieu de … eh bien vous savez.

Image:
Corinna Cerruti


Lederer: "Malheureusement, mieux vaut se lever" Sahra Wagenknecht a des problèmes avec #unteilbar. Il y a deux jours, elle a expliqué pourquoi dans un message Facebook. Le mouvement de collecte "Get Up" initié par elle n'est pas l'un des partisans officiels. "Les coureurs sont mieux lotis samedi", a ricané le sénateur de la culture de Berlin, Klaus Lederer. Notre auteur Matthias Meisner a qualifié cette expérience d '"occasion manquée" de ne pas "se lever" samedi.


Pourquoi la CDU de Berlin n’est pas là Le secrétaire général de la CDU de Berlin, Stefan Evers, a déclaré au début de la convention entre États parties que la manifestation indivisible est soutenue par des "organisations douteuses". Le requérant sera un avocat du "Red Aid", qui est dirigé et surveillé par les services de renseignement en tant qu'organisation extrémiste de gauche. Elle sait soutenir les "criminels extrémistes de gauche" financièrement et avec une assistance juridique. "Ceux qui sont derrière les barreaux ne sont que des prisonniers politiques de Red Aid", a déclaré Evers. Pour le demandeur de la démo, les squats sont légitimes. Toute personne qui souhaite à juste titre se distancer de l’AfD, qui a défilé à Chemnitz avec des extrémistes de droite auto-avoués depuis le côté, devrait accorder plus d’attention à ceux qui descendent dans la rue afin de une marque crédible et légitime contre les activités de droite. "Si aujourd'hui des politiciens démocrates ou même des ministres se rangent côte à côte avec des organisations extrémistes de gauche dans la ville, c'est naïf ou politiquement irresponsable". La CDU luttera toujours contre l'AfD politiquement, car cela ne laisse pas de distance par rapport aux extrémistes de droite. Cependant, on ne peut pas démontrer à qui que ce soit qui questionne l'ordre démocratique.




Vers 13 heures, la démo doit se déplacer d’Alexanderplatz en direction du Großer Stern. Vers 15h30, le dernier rallye est prévu.


À 13 heures, la manifestation de masse @Unteilbar_ # commence à #Alexanderplatz à #Mitte et se fait par les rues Grunerstraße, Leipziger Straße, Ebertstraße et Straße des 17. Juni jusqu'au Großer Stern. # Perturbations de la circulation à prévoir dans tout le centre-ville. Suivez @PolizeiBerlin_E!

Information routière Berlin (VIZ) sur Twitter (@viz_berlin)
https://twitter.com/VIZ_Berlin/status/1051046148323102721


Encore est démontré dans l'ombre

Image:
Corinna Cerruti


Critique de la participation du Conseil central des musulmans

Parmi les partisans de l'alliance indivisible, il y a le Conseil central des musulmans. L'association organise également des associations qui sympathisent avec les islamistes et les nationalistes turcs. Cela a conduit à la critique des organisateurs.
Dans l’émission du soir Rbb, la porte-parole de l’alliance indivisible Anna Spangenberg a présenté une comparaison avec l’Église catholique. Aussi avec cette institution on n'est pas d'accord avec tout.


Berliner CDU ne supporte pas la démo # indivisible Le Berliner CDU ne supporte pas expressément la démonstration de masse. Le demandeur est un avocat de "Red Aid", une organisation qui soutient les "criminels extrémistes de gauche", a déclaré le Secrétaire général, Stefan Evers, à l'occasion du lancement d'une convention entre les partis de la CDU. "Si aujourd'hui des politiciens démocrates ou même des ministres se rangent côte à côte avec des organisations extrémistes de gauche dans la ville, c'est naïf ou politiquement irresponsable". (Dpa)


Nahles: "Must Show Face" Le chef du SPD, Andrea Nahles, a appelé à participer au rassemblement. "Nous devons montrer notre visage pour une société solidaire, pour notre État social, pour une union pacifique et respectueuse", a-t-elle déclaré samedi. "Pour nous, c'est clair: nos valeurs fondamentales démocratiques et constitutionnelles sont #unteilbar!" (AP)


#Un chauffeur de taxi berlinois se mobilise aussi


Dans un proche avenir, la rue du 17 juin (#Tiergarten) sera bloquée dans les deux sens entre Yitzhak-Rabin-Straße et Hofjägerallee ou Spreeweg pour la manifestation de masse @Unteilbar_ #GESPERRT. Le blocage subsiste jusqu’à dimanche, vers 9 heures. https://t.co/igfJjfAkHO

Information routière Berlin (VIZ) sur Twitter (@viz_berlin)
https://twitter.com/VIZ_Berlin/status/1050956807613677568


Pour le coup d'envoi de la manifestation @Unteilbar_, la # Alexanderstraße in #Mitte entre 09h00 et 14h00 entre Karl-Liebknecht-Straße et Otto-Braun-Straße #GESPERRT. https://t.co/igfJjfAkHO @polizeiberlin @PolizeiBerlin_E @BA_Mitte_Berlin

Information routière Berlin (VIZ) sur Twitter (@viz_berlin)
https://twitter.com/VIZ_Berlin/status/1050993297160835073



# Les organisateurs indivisibles se mobilisent à nouveau


Nous sommes plus, nous sommes colorés, nous sommes #unteilbar.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, soutient la manifestation à Berlin.


plus de commentaires

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.