Home » Navjot Singh Sidhu bat le pied avant lors d’une séance photo avec CM Amarinder | Inde Nouvelles

Navjot Singh Sidhu bat le pied avant lors d’une séance photo avec CM Amarinder | Inde Nouvelles

by Nouvelles
CHANDIGARH: La séance photo très attendue du ministre en chef du Pendjab Amarinder Singh avec Navjot Singh Sidhu s’est finalement produit avec le CM hébergeant le nouveau PCC chef et autres Congrès Les députés et les députés autour d’un thé au Pendjab Bhawan vendredi et les deux factions belligérantes du Congrès de l’État projetant un visage uni.
Quelques minutes plus tard, le CM a assisté à la cérémonie au Congrès du Pendjab bureau alors que Sidhu prenait officiellement en charge le poste de chef du PCC. Amarinder l’a félicité et a parlé de “travailler ensemble pour le bien-être du Pendjab”, quelques jours seulement après avoir posé une condition préalable à des excuses publiques par le député d’Amritsar East pour ses tweets contre le CM.
Le joueur de cricket devenu homme politique a imité un tir en hauteur, comme s’il frappait un sixer, alors qu’il passait devant le CM pour prononcer son discours. Il y avait des problèmes des gens qui devaient être résolus, a-t-il dit, s’adressant à Amarinder. De son côté, le CM a déclaré aux travailleurs du parti : « Il est de votre responsabilité de soutenir le président du parti.
Sidhu a parlé d’insuffler une nouvelle vie aux cadres du parti, tout en énumérant les différents problèmes auxquels l’État est confronté – agitation des agriculteurs, cas de sacrilège, protestations de divers groupes d’employés et accord d’achat d’électricité du gouvernement précédent avec les entreprises. “CM saheb, il y a des problèmes qui doivent être résolus”, a-t-il déclaré. « Le Pendjab pose des questions. Pourquoi l’électricité devrait-elle être achetée à 18 Rs l’unité ? Pourquoi la vérité des pactes d’achat d’électricité ne devrait-elle pas être révélée ?
D’autre part, Amarinder a énuméré les principales réalisations de son gouvernement et a déclaré que l’accent devrait être mis sur le renforcement de la Fête du Congrès. “Quand Soniaji m’a dit qu’ils voulaient faire de Navjot Singh le nouveau président, je suis sorti et j’ai dit à la presse que nous nous inclinerions devant la décision du président du Congrès. Maintenant, nous devrons être ensemble dans la lutte pour garder le Pendjab et notre pays en sécurité.”
Décrivant la lutte contre Covid, le premier rang de l’État dans l’enseignement primaire et la plus forte contribution de la récolte de blé au pool central comme les principales réalisations de son gouvernement, le CM a déclaré : « Mais avec le temps, les attentes des gens grandissent, et ils commencent à se plaindre de oeuvres inachevées.”
Sur la question du sacrilège, Amarinder a cherché à clarifier que parfois des problèmes juridiques surgissent. « Challans à Bargari, Kotkapura et Behbal Kalan ont été soumis. Ces choses prennent du temps. Ils (Badals) ont confié l’enquête au CBI, nous l’avons repris au tribunal suprême. Ils ont été exposés, les Badal et Majithia seront décimés aux prochaines élections”, a-t-il déclaré.
« Non seulement le Pendjab, nous avons un devoir envers la nation. Nous partageons une frontière de 600 kilomètres avec le Pakistan et des munitions quotidiennes y arrivent ; ils veulent gâcher l’atmosphère, des drones sont envoyés. Les habitants du Pendjab devront se joindre à nous. le combat et restez vigilant… Navjot, vous devrez apporter Pendjabis pour lutter contre cela avec courage », a-t-il déclaré, ajoutant : « Je ne fais pas confiance aux Akalis ou à l’AAP, nous avons des rapports selon lesquels l’AAP est complice.
Sidhu a soulevé la question de la drogue et a déclaré : « Nous devrons divulguer les noms des gros poissons ». Le nouveau chef du PCC a parlé d’emmener tout le monde avec lui. “J’ai la peau épaisse, rien ne me dérange. Je n’ai pas d’ego et je travaillerai au coude à coude avec vous. Ceux qui me critiquent me rendent meilleur.”
Faisant une référence voilée à Badals, Sidhu a déclaré qu’il entrerait bientôt en action et établirait une base au Congrès Bhawan le 15 août et souhaiterait également que les ministres y passent trois heures par jour. “Je ne me retirerai pas de l’agenda en 18 points du haut commandement. Le modèle du Pendjab battra le modèle de Delhi”, a-t-il déclaré, dans un taquin dirigé contre l’AAP.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.