Mise en route: Samsung Galaxy Fold, la réalité de l’écran pliant

0
31

Annoncé juste avant le Samsung Galaxy S10 en février dernier, Samsung avait surpris tout le monde avec la présentation du Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone du constructeur coréen doté d'un écran pliable.

Mais plus surprenant encore, Samsung en avait profité pour annoncer la sortie du Galaxy Fold fin avril. Pour la France, il arrive à partir de ce 03 mai 2019. Si son prix de 2020 euros n'est pas le plus accessible, c'est le prix de l'innovation et être en mesure de percevoir l'un des futurs possibles du monde de la mobilité!

Nous sommes parmi les plus chanceux à avoir pu en prendre la charge aujourd'hui. Oui, car pour rappel, s'il avait été présenté à des distributeurs sous le manteau lors du MWC 2019 en février dernier, il ne serait visible que sous cloche alors que son concurrent direct, le Huawei Mate X, pourrait être pris en charge du salon de Barcelone. En revanche, du côté du constructeur chinois, si l'effet d'annonce était là, on restait plus discret sur la disponibilité du produit évoquant le premier semestre de cette année mais sur des marchés ciblés! Néanmoins, du côté de Samsung, le Galaxy Fold sera disponible et nous l’avons eu sous la main et testé (qui arrivera dès que possible).

Emballage et disponibilité

Il existe des emballages dignes d'un objet différent des smartphones plus classiques. La boîte est plus imposante, ce qui correspond à ce côté plus de luxe / Premium que Samsung veut mettre en avant. C’est aussi la façon dont Samsung veut vendre son Galaxy Fold qui sera distribué en très petites quantités, notamment par rapport aux quantités de Galaxy S10 par exemple.

À l'intérieur, il y a des éléments assez traditionnels tels que le smartphone bien sûr, un câble USB-C, un chargeur rapide, des coques de protection en Kevlar et des écouteurs sans fil, le célèbre Galaxy Buds. Le Samsung Galaxy Gold sera disponible le 03 mai 2019 au prix de 2020 euros. Si les versions Black Cosmos et Silver Star seront les versions disponibles par défaut, les versions Astro Blue et Martian Green seront disponibles exclusivement sur le site de Samsung et avec un délai de 3 semaines.

Les écrans

Le Samsung Galaxy Fold propose deux écrans, un écran extérieur Super AMOLED et Gorilla Glass 6 4,6 pouces avec définition HD + et un format 21: 9. Sur le côté de l'écran principal, il est évidemment pliable et offre un écran Infinity Flex Dynamic AMOLED 7,3 pouces avec une définition de 2152 × 1536 et un format proche de 3: 4.

Et oui, le pli est beau, c'est visible, surtout quand le contenu affiché est de type sombre. Par ailleurs, je préfère vous rassurer, dans les applications classiques et lorsque vous êtes devant votre Fold, cela ne se voit pas et contrairement au Mate X de Huawei, nous ne voyons pas l’effet des mini-ondulations sur l’écran & # 39;

À l'extérieur de ce repli, les deux écrans semblent vraiment bons et je ne serai pas surpris qu’ils soient du même calibre que les derniers Galaxy S et Galaxy Note. Peut-être moins vif, mais c’est à vérifier. Et finalement, vous l'aurez remarqué, il y a une sorte d'entaille sur le paravent. Compte tenu de la surface générale, cela ne m'a pas dérangé davantage, car les informations de notification ont suffisamment de place pour être affichées à gauche de cette entaille.

Pour le son, il y a des haut-parleurs stéréo mais pas de prise. C'est la fin. Je vous rappelle que le Galaxy Fold est bien livré avec des écouteurs Galaxy Buds de bonne qualité.

Les caractéristiques

Pas de version Exynos en raison des quantités selon Samsung, le Galaxy Fold intègre un SoC Qualcomm Snapdragon 855 7nm. Dans la mémoire interne, si vous ne trouvez pas de port Micro-SD, le Fold offre 512 Go avec 12 Go de RAM. Nous trouvons le Bluetooth 5.0, le WiFi 6, le 4G LTE Cat.20 et une batterie de 4380mAh avec chargement rapide, chargement sans fil et partage de l’énergie. Pour le poids, le Galaxy Fold est 263g.

Inutile de dire que c’est une bête de puissance et que même avec les deux écrans, tout devrait fonctionner sans souci pour le Galaxy Fold. De même pour l'autonomie, le Fold devrait facilement assurer une journée complète.

La photo, toujours au cœur du smartphone

La photo est bien sûr l’un des points forts d’un smartphone Galaxy S et figure également sur le Galaxy Fold puisque, pour simplifier, à l’arrière, le Galaxy Fold prend le bloc photo Samsung Galaxy S10 et S10 +. Pour le bloc photo lié à l'écran interne, nous prenons le même bloc photo que le Galaxy S10 + à l'avant. La petite nouveauté est la caméra et plus liée à l'écran externe qui prend le bloc photo du Galaxy S10 devant un capteur de 10 mégapixels avec un objectif grand angle et une ouverture de F / 2.2.

Pour rappel, avec le Galaxy Fold, on retrouve l'autofocus ultra rapide "Dual Pixel", mais aussi "Dual Aperture" sur le capteur photo principal. Pour rappel, la caméra principale propose un objectif grand angle (FOV 77 °) à double ouverture, F / 2.4 et F / 1.5. Autrement dit, lorsque la luminosité est supérieure à 100 lux, le Galaxy Fold utilise la première ouverture et lorsque la luminosité est inférieure à 100 lux, le Galaxy Fold bascule sur la seconde ouverture. Et là, vous me demanderez pourquoi ne pas avoir une seule ouverture F / 1,5 capable de réaliser la théorie F / 2,4? Tout simplement parce qu'avec de si petites lentilles, selon Samsung, cela augmenterait le risque d'aberrations et de surexposition.

Techniquement parlant, le Galaxy Fold propose un appareil photo standard à «double ouverture» avec un capteur de 12 mégapixels et un nouvel appareil photo à très grand angle (FOV 123 ° et F / 2.2) avec un capteur de 16 mégapixels. Il y a enfin une troisième caméra à l'arrière qui n'est autre qu'un téléobjectif x2 (F / 2.4 et un angle de vue de 45 °) avec un capteur de 12 mégapixels. Sur le devant de l'écran interne, vous obtenez une caméra grand angle avec un capteur de 10 mégapixels, un enregistrement vidéo autofocus à double pixel et UltraHD et une seconde caméra avec un capteur RVB de 8 mégapixels. une ouverture de F / 1,9 qui sera principalement utilisée pour le mode Portrait et le calcul de la profondeur.

Très personnellement, je n'ai pas encore pris de photo selfie avec le pli, si je peux comprendre que nous pouvons prendre un selfie avec le pli déplié, je pense que j'aurais préféré l'inverse entre l'écran pliable avec photo en bloc et l'écran externe. Après, je ne suis pas si bon que le super spécialiste des selfies, en fait, cela ne m'a pas dérangé à la fin. Malgré tout, il y a très peu de chance qu'il y ait de grandes différences avec le Galaxy S10. Nous verrons avec les tests mais je n'ai pas trop d'idées sur le sujet.

Conception

Pour le design, force est de constater que Samsung a très bien déployé son score avec un appareil performant et dont la finition est juste au prix où il se positionne. Samsung sait que ce n'est pas un produit grand public, mais bien pour les utilisateurs précoces, les technophiles. Et parmi les gens à qui je pouvais montrer l'appareil, inutile de dire ce pli ou non, l'effet Wow était bel et bien là.

Si le Galaxy Fold joue la carte de finesse lorsqu'il est déplié (6,9 mm), il reste épais une fois plié (17 mm). Je m'attendais à un plus grand espace au niveau du pli, mais non, il est encore relativement petit mais il reste encore un petit espace. Nous sommes encore loin de Royole Flexpai. Le Galaxy Fold n'est pas lourd en soi, surtout s'il est considéré comme un comprimé mais une fois plié, ce n'est pas le plus léger des smarpthones. De plus, à ce sujet, je préfère considérer le Galaxy Fold comme une tablette pliable, plutôt qu’un smartphone qui se déploie.

Mais là où Samsung a bien joué, c’est en proposant un design fermé en longueur, ce qui permet une manipulation aisée et facile d’une main. Donc, il est très bien en main et il ne glissera pas de vos mains comme des smartphones très minces mais avec des écrans XL. De plus, cela me rappelle la charnière qui semble super solide et qui est rassurante.

Et enfin la fameuse question sur l’écran pliable en plein air comme le Huawei Mate X ou l’écran pliant à l’intérieur, comme le Galaxy Fold. Honnêtement, je ne sais pas encore mais à mon avis. D’un côté, le pli est plus marqué mais l’écran n’agite pas et il est protégé et de l’autre, c’est mieux, mais je ne suis pas sûr que la solution de Huawei soit pensée pour un usage quotidien et tout semble moi plus fragile. A voir quand j'ai celle de Huawei

Petite note sur le capteur d'empreinte digitale qui est sur le bouton Bixby … Pourquoi pas mais j'aurais vu plus sur le bouton d'alimentation …

Android 9.0 Pie et One Ui

Comme le Galaxy S10, nous retrouvons la superposition One UI sur Android 9.0. Rien à signaler, cela fonctionne toujours très bien. Nous étions plus qu'heureux sur le Galaxy S10, nous trouvons cette expérience utilisateur qui me convient parfaitement.

Je n'ai pas eu le temps de découvrir la complexité de la version dédiée à Fold, mais le multitâche ressemble à ce que l'on peut trouver sur les tablettes du fabricant coréen.

En fait, l'expérience est assez proche de l'offre Android et cela bien que Samsung essaie toujours d'imposer certaines technologies comme son assistant personnel Bixby … je ne l'utilise toujours pas … Mais comme sur le Galaxy S10, le bouton Bixby peut être configuré avec n'importe quelle fonction sauf Google Assistant ou Alexa … à coup sûr.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.