Microsoft Flight Simulator: 2 pétaoctets de données claquant la rétine | Xbox One

0
18
PNG - 2.7 MB

Microsoft Flight Simulator était la grande surprise de la conférence Xbox, personne ne l'avait vue venir et sa bande-annonce nous a mis dans les yeux. Cette licence chère à de nombreux joueurs a finalement refait surface après 13 ans d'absence. Les douze épisodes précédents ont toujours servi de vitrine technologique, et ce nouvel opus ne dérogera pas à la règle. Pour obtenir un tel rendu visuel, le jeu nécessitait l'utilisation de 2 pétaoctets de données géographiques, soit 2 000 téraoctets: impressionnant!

Selon Phil Spencer, Microsoft Flight Simulator est un message fort adressé à la communauté des joueurs sur PC concernant leur engagement sur cette plate-forme. Cela fait quelques années que cette orientation se répète à chaque occasion, mais le retour d'une telle franchise, en plus de l'arrivée de Game Pass sur la plate-forme, nous donne enfin un peu de concret sur ce sujet.

Flight Simulator a, par le passé, vendu des millions et des millions d’unités et constitué une communauté très, très passionnée. En fait, c’est toujours là.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.