nouvelles (1)

Newsletter

Microsoft annonce de nouvelles fonctionnalités Azure Space

Microsoft a récemment annoncé une série de mises à jour autour de Espace azur, leur offrande mêlant nuage et espace. L’entreprise apporte désormais Orbitale azur à la disponibilité générale (GA), offre un nouveau service avec Azure Orbital Cloud Access en avant-première et fait avancer la transformation numérique des réseaux de communication par satellite.

Depuis la sortie d’Azure Space, une collection de plusieurs produits et accords pour fournir un accès aux données satellitaires et à la connectivité d’Azure, Microsoft a travaillé à l’établissement de partenariats et à l’apport de plus de produits et d’outils. L’année dernière, il a annoncé de nouvelles capacités de connectivité par satellite et géospatiales pour Azure Space, y compris la préversion d’Azure Orbital – une station au sol en tant que service qui assure la communication et le contrôle des satellites.

Parallèlement au réseau de partenaires de l’entreprise, y compris KSAT, Microsoft apporte Azure Orbital à GA, le rendant disponible à tous les opérateurs de satellites, tels que Pixxel, Muon Space et Loft Orbital. Dans un azur article de blogJason Zander, EVP, Strategic Missions and Technologies chez Microsoft, explique :

Grâce à l’approche unique de Microsoft axée sur les partenaires, nous rassemblons une intégration approfondie des réseaux de partenaires de stations au sol pour permettre la livraison des données de nos clients dans une région Azure de leur choix à un coût nul, réduisant ainsi leurs coûts opérationnels totaux et garantissant la disponibilité des données dans le locataire Azure du client pour un traitement ultérieur.

Outre Azure Orbital, Microsoft présente en avant-première un nouveau service Azure Orbital Cloud Access, qui apporte la connectivité depuis le cloud partout où les entreprises et les organisations du secteur public en ont besoin. C’est la réponse de l’entreprise à l’augmentation des réseaux de communication par satellite à faible latence. Le service permet un accès à faible latence (1 saut) au cloud, depuis n’importe où sur la planète, ce qui facilite l’intégration des communications par satellite dans les opérations cloud des entreprises.

La source: https://azure.microsoft.com/en-us/blog/new-azure-space-products-enable-digital-resiliency-and-empower-the-industry/

Azure Orbital Cloud Access gère l’intégralité de la solution pour les clients, en facturant sur la base d’un simple abonnement mensuel et d’un modèle de consommation de communications par satellite à la carte. De plus, il s’intègre nativement avec Technologie SD-WAN de Juniper Networkspermettant aux clients de donner la priorité à la connectivité entre les réseaux de communication fibre, cellulaire et satellite.

Philippe Limantourdirecteur de la technologie, technologie et cybersécurité, chez Microsoft, tweeté:

#Microsoft étend ses options de connectivité par satellite Azure Space. #Azure #Orbital #Cloud Access est destiné à hiérarchiser intelligemment le trafic sur les réseaux fibre, cellulaire et satellite.

Enfin, Microsoft a également annoncé une extension du Partenariat SES grâce à un nouveau programme conjoint de virtualisation des communications par satellite. Un programme dans le cadre duquel Microsoft et SES créeront le premier réseau terrestre de communications par satellite entièrement virtualisé au monde en se concentrant sur les hubs définis par logiciel, les terminaux de périphérie client, les nouvelles fonctions de réseau virtuel, les applications cloud de périphérie, etc.

SES explique dans un communiqué de presse:

SES et Microsoft pensent tous deux que ce nouveau réseau terrestre entièrement virtualisé servira de modèle industriel pour aligner les architectures de réseau cloud et satellite et accélérer la fourniture de nouveaux services à valeur ajoutée aux clients. Un réseau terrestre virtualisé exploitera également davantage la capacité et la flexibilité des constellations de nouvelle génération pour combiner de manière transparente la puissance du cloud et de l’espace au profit des entreprises, des gouvernements, des télécommunications, des compagnies aériennes, de l’énergie et d’autres clients.

Microsoft et SES publieront une demande de propositions (RFP) au cours du quatrième trimestre de cette année civile pour la première cohorte de participants au programme pour démarrer ce nouvel écosystème entièrement virtuel.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT