Michael Buble quitte la musique suite au chagrin d'amour causé par la bataille contre le cancer de son fils

Michael Buble quitte la musique suite au chagrin d'amour causé par la bataille contre le cancer de son fils

Michael Buble a officiellement pris sa retraite de la musique après le combat de son fils Noah contre le cancer.

Le chanteur, âgé de 43 ans, a expliqué que le chagrin qu'il avait enduré après le diagnostic de cancer de son fils à l'âge de trois ans avait changé sa "perception de la vie" et qu'il en a fini avec la célébrité.

Noah, maintenant âgé de cinq ans, est actuellement en rémission à la suite de son combat contre le cancer du foie, mais cette épreuve a changé la vie de Buble, qui a depuis remis en question sa carrière dans le showbusiness.

Michael est marié à l'actrice argentine Luisana Lopilato, âgée de 31 ans, qui partage trois enfants. leur fils aîné Noah, leur fils Elias, deux ans, et leur fille Vida, qu'ils ont accueillis il y a deux mois.

Luisana et lui ont mis leur carrière en suspens pour être là pour leur fils – ils ont été envoyés aux États-Unis pour que Noah puisse se faire soigner pour un hépatoblastome.

Le chanteur a raconté comment il avait l'habitude de tirer le meilleur parti de la situation lors de ses visites à l'hôpital avec Noah et avait essayé de faire en sorte que ce soit amusant pour son petit garçon.

Avec un nouvel album, intitulé "Love", il a expliqué que le moment était venu pour lui de s'éloigner de la musique, souhaitant partir au plus haut niveau après avoir réalisé "l'enregistrement parfait".

Michael a révélé sa décision de quitter l'industrie dans ce qu'il prétendait être sa "dernière interview" avec le magazine Week-end du Daily Mail …
"Tout mon être a changé depuis que mon fils a eu le cancer": Michael Bublé a déclaré qu'il était embarrassé de réaliser à quel point il était devenu égoïste en soignant son fils Noah à la santé – mais maintenant, il a retrouvé son mojo

Par Chrissy Iley pour Weekend Magazine

Michael Bublé sait mieux que quiconque que le destin ne reste pas de côté et ne laisse pas passer le célèbre.

Le chanteur canadien a remporté quatre Grammy Awards et vendu 75 millions de disques, ce qui lui rapporte environ 35 millions de livres sterling par an.

Il est marié à la superbe mannequin et actrice argentine Luisana Lopilato depuis sept ans. Le couple vit une vie de luxe avec ses trois enfants, ses fils Noah, cinq ans, et Elias, deux ans, et sa fille Vida Amber Betty, âgée de onze semaines.

Pourtant, tout cela a semblé dénué de sens quand on a diagnostiqué un cancer du foie à Noah, il y a deux ans, et le couple dévasté a immédiatement annoncé qu'il mettait sa carrière en suspens pour prendre soin de son fils.

Noah a maintenant été déclaré sans cancer et, aujourd'hui, Michael a l'air très mince et mince lorsque nous nous rencontrons dans sa suite d'hôtel à Londres. Il vient de sortir un nouvel album, Love, mais il admet que ce n'est peut-être jamais arrivé.

Il est très émotif. Ses yeux marron brillent à la simple mention du mot C, et il est clair qu'il vit toujours dans l'ombre de ce qu'il décrit comme deux années d'enfer.

"Vous voulez juste mourir", dit-il. "Je ne sais même pas comment je respirais.

"Ma femme était la même et même si j'étais la plus forte de nous deux, je n'étais pas forte. Ma femme était … Je suis désolée, je ne peux pas me rendre jusqu'à la fin de la phrase .. Disons simplement que nous découvrons qui nous sommes avec ces choses.

"En passant à travers cela avec Noah, je ne me suis pas demandé qui j'étais, je me contentais de tout remettre en question. Pourquoi sommes-nous ici?

"Est-ce tout ce qu'il y a? Parce que si c'est tout ce qu'il y a, il doit y avoir quelque chose de plus grand."

Noah, maintenant âgé de cinq ans, est actuellement en rémission, mais Buble a déclaré que le calvaire avait changé sa vie. Photo / Getty Images
Noah, maintenant âgé de cinq ans, est actuellement en rémission, mais Buble a déclaré que le calvaire avait changé sa vie. Photo / Getty Images

Il a déclaré qu'il avait réussi à faire croire qu'il était le personnage de Roberto Benigni dans Life Is Beautiful. Le film de 1997 se déroulait dans un camp de concentration et la manière dont le personnage de Benigni, Guido et son fils s'en sortaient, était de faire une blague de tout.

"Je ne sais pas si c'était un choix, mais c'est ce que je suis devenu", dit-il. "Par exemple, je n’ai jamais appelé cet hôpital, j’ai appelé cet hôtel amusant.

"Et chaque jour, je recevais des draps supplémentaires et je construisais une tente pour Noah. Je me suis contenté d'en tirer le meilleur parti. Survivre.

«C’est un exercice tellement difficile. Ça me fait mal, et parler de Noah me fait mal, car ce n’est pas mon histoire à raconter, c’est la sienne.

"Mais tout mon être a changé. Ma perception de la vie. Je ne sais pas si je peux même traverser cette conversation sans pleurer. Et je n'ai jamais perdu le contrôle de mes émotions en public."

Michael aime être en contrôle et ne se sent pas à l'aise de pleurer. Ses héros sont les chanteurs machos des années 50 et 60 comme Frank Sinatra et Bobby Darin.

Adolescent, il prenait sa bible au lit, priant pour qu'il les imite un jour. «De façon étrange, en parler est une thérapie pour moi», dit-il.

"En fait, je pensais que je ne reviendrais jamais dans le monde de la musique. Je ne suis jamais tombé en amour avec la musique, je devais juste la mettre de côté.

"Les médias m'ont aidé, ils ne m'ont pas manqué de respect. Et durant ces deux années, ma maison de disques ne m'a jamais demandé quel était le plan. Ils ont dit:" Nous vous aimons et nous prions pour vous. "

J'étais prêt à interviewer Michael peu de temps après le diagnostic de Noah, qui devait organiser les Brit Awards 2017, mais l'interview a été annulée lors de son départ. "Je ne m'intéressais pas à ma carrière et je suis reconnaissant de pouvoir prendre du temps", dit-il.

"J'ai passé beaucoup de temps avec des gens qui n'étaient pas aussi chanceux. Quand cette terrible nouvelle est arrivée, j'ai réalisé que je ne m'amusais pas dans l'industrie de la musique.

"J'avais perdu la joie et juste avant les Britanniques, je commençais à perdre le complot. J'étais désespéré de vouloir garder quelque chose que je pensais pouvoir perdre, et je pensais que je devais faire quelque chose de spécial pour continuer il.

"J'avais commencé à faire des choses hors de ma zone de confort, comme présenter, et la vérité est que ça faisait longtemps que je m'amusais bien. J'avais commencé à m'inquiéter de la vente de billets pour mes tournées, ce que les critiques dit, ce que la perception de moi pourrait être. "

Il attrape le voile derrière le rideau et le met sur son visage. "J'avais l'impression de vivre avec ça sur le visage et la réalité que je voyais était floue.

"Ce qui était difficile, c'était d'aller au magasin acheter des hot dogs et du papier hygiénique, d'aller à la station-service. Faire une promenade au bord de la mer pour me vider la tête.

"Tout le monde me reconnaît et dit:" Comment va votre fils? " Lorsque vous pensez être sur le point d'en finir, vous y tombez, mais en même temps, j'ai eu confiance en l'humanité.

"Mais le diagnostic m'a fait comprendre à quel point j'avais été stupide de m'inquiéter de ces choses sans importance. J'étais gêné par mon ego, cela avait permis cette insécurité.

"Et j’ai décidé que je ne lirais plus jamais mon nom sur papier, que je ne lirais jamais une critique, et que ce n’était jamais le cas. J’ai décidé de ne plus jamais utiliser les médias sociaux, et jamais.

"J'ai réalisé que pendant de nombreuses années, je ne pouvais pas croire que j'étais sur la même scène que mes héros, que je partageais un microphone avec Tony Bennett ou [Canadian pianist and singer] Diana Krall. Je ne pouvais pas croire que je regardais quelqu'un comme Paul McCartney et que je disais des choses comme: «Il est difficile d'arriver ici, mais mon Dieu, c'est plus difficile de rester ici.

Buble a expliqué à quel point sa famille avait été secouée par le cancer du foie il y a deux ans. Photo / Getty Images
Buble a expliqué à quel point sa famille avait été secouée par le cancer du foie il y a deux ans. Photo / Getty Images

"Mais ensuite je me suis réveillé et j'ai pensé: 'Après dix ans de tentatives pour arriver ici et cinq ans de peur que cela disparaisse, je pense que je peux en profiter."

Il semble que la maladie de son fils ait déclenché la prise de conscience qu'il était obsédé par son propre succès. "Je n'ai plus le courage de le faire", dit-il.

"Le narcissisme des célébrités. J'ai commencé à m'effondrer. Mais ensuite, j'ai commencé à me demander pourquoi je voulais le faire en premier lieu.

"J'avais oublié que c'était à propos des âmes connectées, parce que je devenais si inquiet. Il y avait des gens dans ma vie professionnelle qui disaient: 'Si vous n'aviez pas fait ceci ou cela, ou si vous aviez écrit une meilleure chanson, des billets pourraient vendez plus vite.

"J'ai commencé à prendre tout cela en compte. Personne n'a voulu prendre aucune responsabilité.

"C’était beaucoup plus facile pour les gens de me passer la balle parce que j’étais déjà assez peu sûr de moi. Je le digérerais et je dirais:" C’est de ma faute. Je suis vraiment nul. "

"Cela m'a affecté et j'ai commencé à penser:" Tout va aller. Je vais tout perdre. "

"J'étais incertain. J'apprenais de mes héros depuis tant d'années, mais même si j'apprenais avec passion, j'avais peur de devenir une simple photocopie de mauvaise qualité de mes héros.

"Mais quand je suis revenu de cette période terrible, j'ai réalisé que je n'étais pas une simple photocopie. J'ai appris tout ce que je pouvais d'eux, je l'ai pris et l'ai trouvée dans ma propre âme, ma propre voix, mon propre style et le critique peut enlever ça.

"Il fallait clarifier. Maintenant, je chante juste la musique que j'aime. Peut-être que lorsque vous vous laisserez aller, c'est peut-être à ce moment-là que cela vous reviendra. Comme un amour."

Michael est ravi qu'il ait maintenant une famille de cinq personnes. Tout a changé pour lui lorsque sa relation de trois ans avec son ancienne petite amie, l'actrice Emily Blunt, nommée aux Golden Globes et nominée aux Golden Globes, s'est effondrée.

Il s'est reproché la rupture et est entré en thérapie. Il a acheté des livres d’auto-assistance, modifié ses habitudes alimentaires (il a tendance à grossir s’il ne fait pas attention) et a commencé à aller au gymnase.

Il était encore en train de surmonter Emily quand il a repéré Luisana après avoir présenté un spectacle à Buenos Aires.

Ils se sont revus lors d'une fête et il lui a dit: "Tu es ma femme, tu ne le sais pas encore. Je vais revenir et t'épouser."

Un an s’est passé avec eux pour échanger des courriels et, comme il me l’avait dit lors de notre dernière rencontre en 2011, "J'étais fou de folie pour elle. Je suis allé demander à son père la permission de l’épouser et nous avons eu un grand et beau mariage."

Lorsqu'il a appris que Noé était en rémission, la joie est revenue dans le monde de Michael. Est-ce que l'envie de faire de la musique l'a encore frappé?

"Les deux sont inextricablement liés, mais ce n'était pas aussi simple que: 'Mon fils est guéri, je devrais faire un album", explique-t-il. "J'avais dit à mon manager que je voulais prendre un congé sabbatique de dix ans, afin de pouvoir traîner et être mauvais.

"Mais les membres de mon groupe me manquaient. Alors, une fois que Luisana a dû rentrer en Argentine, je leur ai dit:" Viens à la maison, buvons, commandons une pizza, jouons à des jeux vidéo et jouons de la confiture. "

"Ils sont venus, nous avons fait la fête et nous avons dit:" Jouons de la musique. " Je me suis dit: "Wow! C'est amusant."

Il sort son téléphone et me montre des vidéos de ses amis en train de jouer dans sa maison, jouant les différentes chansons qui ont fini par devenir le nouvel album. "C'est à ce moment-là que j'ai réalisé que j'avais raté la musique. Je ne savais même pas que je l'avais manqué. C'était il y a environ un an"

Il commence à se sentir mieux maintenant, et quand son moral se lève, il rit facilement et aime faire rire tout le monde autour de lui. En discutant, il passe d’un accent à l’autre – nous allons de Liverpool au Texas en passant par l’Inde et l’Afrique du Sud, et enfin sa version d’un accent londonien qu’il adore.

Le chanteur a révélé l'impact que cela a eu sur lui et sa femme Luisana Lopilato, âgée de sept ans. Photo / Getty Images
Le chanteur a révélé l'impact que cela a eu sur lui et sa femme Luisana Lopilato, âgée de sept ans. Photo / Getty Images

Il collabore avec James Corden à une émission spéciale de karaoké sur le covoiturage dans le cadre de la campagne de financement «Debout contre le cancer» et aime la façon dont Corden parle. "Nous regardons le film Gruffalo environ cinq fois par jour parce que mes enfants l'adorent et que James Corden est la voix de la petite souris brune. Il est donc chez moi" toute la journée ", dirait mon petit garçon."

Il fait une pause. "Il y a trois raisons pour lesquelles je voulais faire cet album", dit-il.

"Premièrement, parce que je ressentais une dette de gratitude, plus profonde que je ne pouvais l'expliquer, envers les millions de personnes du monde entier qui ont prié pour nous et nous ont fait preuve de compassion. Cela m'a donné foi en l'humanité.

"Deux, parce que j'aime la musique et que je sens que je peux continuer l'héritage de mes idoles. Et troisièmement, parce que si le monde se finissait – pas seulement mon enfer personnel, mais aussi regarder la tourmente politique en Amérique et regarder l'Europe se briser – il n'y a jamais meilleur moment pour la musique. "

Puis tout à coup il s'arrête. «C’est ma dernière interview», dit-il solennellement. "Je prends ma retraite de l'entreprise. J'ai réalisé le disque parfait et je peux maintenant partir au sommet."

D'une certaine manière, cependant, je ne pense pas qu'il le pense vraiment.

L'amour de Michael, Love, paraîtra le 16 novembre.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.