Home » Mauvaise surprise pour ceux qui pensaient bénéficier des 8.000 euros du bonus mobile

Mauvaise surprise pour ceux qui pensaient bénéficier des 8.000 euros du bonus mobile

by Nouvelles

Fisco Oggi est le magazine de l’Agence du revenu et a récemment publié une clarification qui risque d’être une mauvaise surprise pour ceux qui ont traité l’accès au bonus mobile avec trop de facilité.

Essayons de mieux nous comprendre. Le bonus mobile est l’un des bonus les plus populaires et les plus utilisés de cette période de covid. Les bonus ont été conçus pour stimuler les dépenses qui étaient devenues sans vie après la pandémie. Et le bonus mobile a fait mouche. Avoir une remise de même 50% sur l’achat de meubles jusqu’à 16.000 euros est vraiment une opportunité à ne pas manquer. Il serait absurde de le laisser filer. Il est vrai que l’argent promis par le bonus n’est pas immédiatement disponible mais étalé sur dix ans de déductions fiscales des particuliers, mais en tout cas il s’agit d’un chiffre important qui a un impact important sur les familles.

Une question décisive

Mais nous devons bien comprendre la législation et le magazine officiel de l’Agence des revenus le souligne. En fait, ce bonus, qui a son plafond de 8000 euros, a une condition. C’est-à-dire que l’achat des meubles est lié à une opération de reprise ou de modernisation du bâtiment auquel ils sont destinés. Donc il doit y avoir l’achat de mobilier mais aussi cette modernisation du bâtiment. Et voici la question que certains ont peut-être négligée. Malheureusement, le monsieur qui avait écrit au magazine s’est lui aussi échappé et à qui on a malheureusement dit qu’il n’aurait pas eu droit à la déduction. Tout est une question de temps. Dans le cas précis, il y avait eu le remplacement d’une chaudière et l’achat de meubles. Le remplacement de la chaudière avait été accepté par les experts de l’agence comme une intervention de reprise.

Lire aussi : Pourquoi la Chine et un journal britannique qualifient les jeux vidéo de pandémie

Le problème, cependant, est que les meubles ont été achetés avant le remplacement. Par conséquent, le magazine a précisé que les meubles doivent être achetés après les travaux de récupération, sinon la déduction ne peut pas exister.

Lire aussi : L’héritage de Pelé est choquant : il est toujours le roi.

Il est important pour ceux qui veulent profiter de ce bonus que l’achat du mobilier est postérieur aux travaux de reprise.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.