Lyon souffre mais gagne à Guingamp - Foot

Football

Ligue 1

Publié le samedi 10 novembre 2018 à 18h52
| Mis à jour le 10/11/2018 à 19:13
Mené à la mi-temps, Lyon a inversé la situation en deuxième mi-temps grâce à un doublage de Depay, s'imposer face à Guingamp (4-2), ce samedi, et éviter ainsi un faux pas.
Partager sur Facebook
Tweeter
Google+
actions

Transparent en première période, Memphis Depay s'est réveillé en deuxième. (AFP)

Le match: 2-4

Cela n'a pas encore été facile pour Lyon. Loin de là. Contre Bordeaux (1-1) et Hoffenheim (2-2), l’OL était décevant ce samedi à Guingamp, contre le dernier du Championnat. Le club du Rhône a même longtemps été mené et maltraité, surtout en première période. Mais cette fois, la chance a tourné de son côté. Et la victoire remportée à Roudourou (4-2) devrait être bonne aussi bien dans le classement que dans les têtes. Les joueurs de Bruno Genesio consolident leur quatrième place et reviennent temporairement à un point du podium. Ils préparent également le derby contre Saint-Etienne, dimanche prochain. Ce qui ne gâche rien.

Pendant longtemps cependant, l'OL a montré les mêmes faiblesses que celles observées lors de matches Avec ses onze de départ inédits cette saison, en 3-5-2, l'entraîneur rhodanien a pensé à trouver de nouvelles solutions. Il a tout d’abord remarqué les mêmes lacunes: beaucoup de gaspillage, de mauvais choix, des lignes trop éloignées et des joueurs incapables de remédier aux problèmes posés par un adversaire limité. A l'image de Tanguy Ndombele, une effervescence incroyable et remplacée à l'heure du jeu, en colère, Lyon n'a rien montré depuis une heure.

Et puis tout s'est accéléré. Houssem Aouar a égalisé après l'ouverture du score de Marcus Thuram (21e), tête en colère, a ramené la suspension à la suspension et a bien réussi à En Avant. Pas assez pour éviter une autre défaite à domicile, malgré une pénalité inscrite un peu plus tard (77ème). Parce que dans l’intervalle, Memphis Depay est également entré dans la danse, notamment avec deux buts sublimes: un tir enroulé et un coup franc millimétrique (66e et 73e). Permettant ensuite à Cornet de conclure l'affaire (83e). En attendant l'arrivée de Jocelyn Gourvennec, Guingamp était bien défendu mais cela ne suffisait pas face à la réaction et au talent lyonnais.

Les joueurs: Aouar et surtout Depay ont tout changé

Alors que Lyon luttait pour créer des opportunités, après une heure de jeu pauvre (2 tirs cadrés), deux de ses joueurs ont débloqué la situation en l'espace de cinq minutes. À leur tour (62e et 66e), Houssem Aouar et Memphis Depay ont marqué et marqué l'autre pour permettre à l'OL d'inverser un scénario mal intégré. En l'absence de Nabil Fekir, épargné, et de Bertrand Traoré, limogé, l'international Espoirs (5 buts, 1 passe) et le Néerlandais (4 buts, 4 passes décisives), auteur d'un double et de deux passes décisives, ont confirmé leur statut de principal atouts offensifs lyonnais cette saison.

8
Auteur de son premier doublé en championnat, Marcus Thuram a inscrit ses septième et huitième buts en Ligue 1 (pour son 41ème match). Le jeune attaquant Guingamp (21 ans) dépasse le total de son illustre père, Lilian Thuram (7 en 154 matches).

H.S.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.