L’USS Germantown achève son déploiement avancé au Japon et arrive à San Diego > Marine des États-Unis > News-Stories

Le navire de débarquement amphibie USS Germantown (LSD 42) est arrivé à San Diego le 15 octobre, après une décennie de service déployé dans la région indo-pacifique à partir du Japon.

Dans le cadre des forces navales déployées à l’avant de la 7e flotte américaine au Japon, Germantown a travaillé aux côtés des pays alliés et partenaires pour assurer la sécurité et la stabilité à l’appui d’un Indo-Pacifique libre et ouvert.

“Nous sommes ravis d’accueillir Germantown et son équipage dans l’équipe”, a déclaré le contre-amiral Wayne Baze, commandant du groupe expéditionnaire (ESG) 3. “Ils ont eu un impact incroyable dans l’Indo-Pacifique en tant que navire déployé vers l’avant, et je sais qu’ils continueront d’exceller à San Diego.

Depuis 2011, Germantown a participé à de nombreuses opérations et exercices à travers l’Indo-Pacifique, notamment Cobra Gold, Valiant Shield, Kamandag, MTA Sama Sama et Tiger Triumph 2019, le premier exercice bilatéral américano-indien à mettre en vedette les trois services conjoints – armée, Marine et Armée de l’Air.

Lors d’une réalisation innovante en juin, Germantown a ressuscité un concept d’ambulance à eau datant de la Seconde Guerre mondiale lors d’un exercice de certification. L’installation d’une section de traumatologie par choc médical sur le Landing Craft, Utility (LCU) de Germantown a ajouté un autre maillon dans la «chaîne de guérison» pour amener les Marines blessés du champ de bataille aux soins intensifs.

“Je suis immensément fier du travail acharné et des performances incroyables de notre équipage dans la 7e flotte”, a déclaré le Cmdr. Cullen Greenfield, commandant de Germantown. «Alors que nous passons à la 3e flotte et à l’ESG 3, cet équipage continue d’afficher sa résilience et sa capacité de combat avec un renouvellement rapide des certifications de guerre dans les zones de mission des communications et du renseignement, et un déchargement continu des Marines après la semaine de la flotte de San Francisco. “

Plus récemment, Germantown a participé au Talisman Sabre 21, marquant la troisième fois que le navire participait à l’exercice bilatéral américano-australien avec le soutien de partenaires du Canada, de la Corée du Sud et du Japon. Germantown a démontré sa capacité à agir comme un multiplicateur de force lors d’assauts amphibies, fournissant un soutien critique grâce à des LCU embarqués.

Germantown a également terminé l’exercice intégré avancé de formation et de certification (AIT/CERTEX), un exercice exigeant à multiples facettes au cours duquel la 31e unité expéditionnaire de marines et l’escadron amphibie 11 ont mené des exercices allant de l’embarquement de navires non conformes, des raids en bateau, des ravitaillements en cours et des débarquements amphibies avec le soutien aérien fourni par le navire d’assaut amphibie USS America (LHA 6).

Germantown a quitté San Diego le 5 janvier 2011, remplaçant l’USS Harpers Ferry (LSD 49). L’USS Rushmore (LSD 47) remplacera Germantown plus tard cette année.

Previous

La Latrobe Area Hospital Aid Society (LAHAS) a terminé sa toute première collecte de chaussures

Au milieu des révélations, le meurtre d’Alex Odeh reste non résolu

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.