Home » L’Université Simon Fraser lance un projet pilote de test rapide du coronavirus de huit semaines

L’Université Simon Fraser lance un projet pilote de test rapide du coronavirus de huit semaines

by Nouvelles

Les étudiants qui vivent sur le campus ainsi que certaines équipes sportives seront autorisés à participer

Une université de Burnaby entame un projet pilote de huit semaines pour aider à détecter les cas présumés positifs de COVID-19.

À compter d’aujourd’hui (8 juin), les étudiants de l’Université Simon Fraser qui vivent en résidence et certains athlètes universitaires qui s’entraînent sur le campus de Burnaby seront autorisés à participer au projet pilote de test rapide pour aider à trouver des personnes porteuses du virus mais ne se présentant pas symptômes.

« En plus d’améliorer la santé et la sécurité de notre communauté de SFU, le projet déterminera la faisabilité d’une approche de dépistage plus large pour un retour sûr, équitable et solidaire sur le campus à l’automne », indique une annonce.

Les groupes qui ont été choisis pour le projet pilote de dépistage rapide sont basés sur de nombreux facteurs, selon l’université, y compris les recommandations du BC Center for Disease Control d’utiliser les tests pour les personnes vivant dans des lieux de résidence sur le campus et des équipes sportives qui pourraient être plus à risque.

« Plus que tout, ce projet pilote est une mesure préventive », a déclaré le directeur des Services de santé et de conseil de SFU, Martin Mroz. déclaration.

« Nous savons qu’il est possible que des personnes contractent le COVID-19 et le transmettent sans le savoir à d’autres, même s’ils sont asymptomatiques. Un dépistage rapide nous permettra de détecter rapidement les cas possibles, d’empêcher la propagation et de protéger la sécurité de la communauté de SFU.

See also  VOIR DOUBLE | équipe de pédiatres père-fils prodigue des soins à double dose | Nouvelles

Simon Fraser compte plus de 420 étudiants qui vivent dans des logements à proximité et dans des sports à plus haut risque de contact.

Ceux qui choisissent de participer seront encouragés à se faire tester deux fois par semaine tout au long des huit semaines.

Le processus comprendra un écouvillonnage nasal « rapide et indolore », les résultats étant disponibles en 15 minutes environ.

“Alors que les cas sont en baisse et que les vaccinations sont en cours, nous devons rester prudents pendant que notre communauté élargie continue de se faire vacciner”, a ajouté Mroz.

« Ce projet pilote est une autre façon pour nous d’assurer la sécurité de notre communauté, et les enseignements du projet aideront à garantir que SFU est encore mieux préparée pour un retour à l’apprentissage, à l’enseignement, à la recherche et au travail sur le campus.

L’emplacement de la clinique est à la résidence Shell House – sous-sol/salle au rez-de-chaussée 145, les rendez-vous étant disponibles les mardis et vendredis uniquement entre 9 h 30 et 16 h.

Ceux qui souhaitent participer et sont éligibles doivent prenez rendez-vous être impliqué.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.