Lula: "Je demande le respect de la démocratie, si vous voulez me vaincre, faites-le aux urnes"



Lula: "Je demande le respect de la démocratie. Si vous voulez me vaincre, faites-le aux urnes." Photo: Ricardo Stuckert

A la veille du Parti des travailleurs brésiliens enregistrant la candidature de Luiz Inácio Lula da Silva devant le Tribunal électoral suprême (TSE) avant les élections d'octobre, l'ex-président a publié un article dans le New York Times dans lequel il insiste sur son innocence et réaffirme qu'il sera candidat à la présidence.

Dans son texte, Lula donne un aperçu de la situation au Brésil avant et après les gouvernements PT et affirme "nous avons démontré que la lutte contre la pauvreté était une bonne politique économique".

Tout en notant que les progrès du Brésil ont été interrompus, cela met en évidence "pas par les urnes, même si le Brésil a des élections libres et équitables, mais parce que l'ex-présidente Dilma Rousseff a été mise en accusation et licenciée pour une action que même ses adversaires ont admis que ce n'était pas une infraction qui méritait ce type de procédure ".

"Très vite, je me suis également retrouvé en prison, après un procès suspect sur des accusations de corruption et de blanchiment d'argent", a-t-il ajouté.

L'empêcher d'être à nouveau président

En ce sens, il a souligné que son emprisonnement est la phase la plus récente d'un "coup d'Etat au ralenti visant à marginaliser en permanence les forces progressistes du Brésil. Il vise à empêcher le Parti des travailleurs d'être réformé." élu à la présidence. "

"Parce que tous les sondages montrent que je gagnerais facilement les élections d’octobre, l’extrême droite du Brésil cherche à me sortir du concours électoral. Ma condamnation et mon emprisonnement ne reposent que sur la déclaration d’un témoin dont la peine a été réduite en échange pour avoir témoigné contre moi, en d'autres termes: le témoin avait un avantage personnel à dire ce que les autorités voulaient entendre », a-t-il déclaré.

Lula a passé en revue les années du gouvernement de Michel Temer et a souligné que "les forces de droite qui ont usurpé le pouvoir au Brésil n'ont pas perdu de temps pour mettre en œuvre leur agenda politique. Le gouvernement profondément impopulaire du président Michel Temer a approuvé un amendement constitutionnel qui limite les dépenses publiques à vingt ans et a apporté plusieurs changements aux lois du travail qui faciliteront la sous-traitance, affaibliront les droits de négociation des travailleurs et même leur droit à une journée de travail de huit heures. réduire les pensions. "

Dans son article, il consacre également plusieurs lignes au juge qui l’a condamné en premier lieu, Sergio Moro, qu’il qualifie d’allié des maniboras de droite.

"Le juge Moro a été idolâtré par les médias de droite brésiliens. Il est devenu intouchable. Cependant, le véritable problème n'est pas Moro, mais ceux qui l'ont élevé à un statut intouchable: les élites néolibérales de droite lutte pour une plus grande égalité et justice sociale au Brésil ", a-t-il déclaré.

"Je ne pense pas que la plupart des Brésiliens approuvent ce programme élitiste. Pour cette raison, bien que je sois en prison, je me présente à la présidence et, pour la même raison, les sondages montrent que si les élections avaient lieu aujourd'hui, je serais Des millions de Brésiliens comprennent que mon emprisonnement n’a rien à voir avec la corruption et ils comprennent que je ne suis là que pour des raisons politiques », ajoute Lula, qui a été deux fois président du Brésil.

Enfin, comme il le fait depuis son arrestation, Lula a insisté sur le fait qu'il ne s'inquiétait pas de sa situation personnelle, mais du pays.

"J'ai été emprisonné avant, pendant la dictature militaire du Brésil, simplement parce que j'ai défendu les droits des travailleurs. Cette dictature a été abolie. Les personnes qui abusent de leur pouvoir maintenant tomberont aussi", a-t-il déclaré.

"Je ne demande pas à être au-dessus des lois, mais un jugement qui doit être juste et impartial. Les forces de droite m'ont condamné, emprisonné, ignoré les preuves accablantes de mon innocence et nié l'habeas corpus juste pour m'empêcher de me présenter pour le président. Je demande le respect de la démocratie. Si vous voulez vraiment me vaincre, faites-le lors des élections. "

"Selon la Constitution brésilienne, le pouvoir vient du peuple, responsable de l'élection de leurs représentants. Alors, que le peuple brésilien décide. J'ai confiance que la justice prévaudra, mais le temps presse pour la démocratie", a-t-il conclu.

"Nous allons enregistrer Lula à côté de la ville"

Pour sa part, le président national du PT, le sénateur Gleisi Hoffmann, a appelé la population brésilienne, en particulier les militants des organisations populaires, à se mobiliser ce mercredi dans le cadre de l'enregistrement de la candidature de Lula avant le TSE.

Hoffman a remercié toutes les manifestations de solidarité à Lula, y compris la marche vers Brasilia menée par les mouvements liés à la Via Campesina, et la grève de la faim qui appelle à la libération immédiate de l'ancien président.

Movimiento de Trabajadores Sin Tierra dirige la Marche nationale Lula Libre au Brésil

Les manifestants exigent que le droit à la participation de Lula aux élections soit rempli …

"Je veux beaucoup remercier les camarades des mouvements sociaux, les membres de la grève de la faim, qui ont manifesté leur solidarité avec le président Lula et le peuple brésilien. Je tiens à remercier tous ceux qui se mobilisent au Brésil le 15 Brasilia. Nous allons enregistrer Lula avec les gens ", a-t-il déclaré.

"Nous voulons réaffirmer notre invitation pour que tout le monde puisse se rendre à Brasilia le 15 pour participer à cette importante manifestation en défense du président Lula et pour l'enregistrement de sa candidature, il est très important que notre militantisme et le peuple brésilien soient mobilisés", il a conclu.





Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.