Tuesday, January 28, 2020
Home Économie L'UE lance une consultation sur le salaire minimum européen | Économie

L’UE lance une consultation sur le salaire minimum européen | Économie

La Commission européenne a fait un premier pas mardi pour fixer un salaire minimum communautaire en lançant la consultation obligatoire des agents sociaux qui ont signé les traités. Bruxelles espère qu’avant le début de l’été, elle aura clôturé tous les processus avant la rédaction d’une proposition juridique à envoyer au Parlement européen. “Il faut faire quelque chose pour les salaires en général et pour le minimum en particulier”, a déclaré le commissaire à l’emploi et aux droits sociaux, Nicolas Schmit.

Hier, l’exécutif Ursula von der Leyen a approuvé à Strasbourg le document de consultations pour tenter de redresser le «défi d’assurer des salaires minima équitables aux travailleurs syndiqués». Selon le texte, il n’y aurait aucune tentative d’harmoniser les salaires et “les traditions nationales, l’autonomie des agents sociaux et la liberté de négociation collective” seraient respectées. Cette référence est particulièrement importante pour les pays nordiques, dont la plupart n’ont pas de salaire minimum et se méfient des plans de Bruxelles. Au total, 22 pays de l’UE ont un salaire minimum, tandis que six autres l’ont fixé par voie de négociation collective.

Pour la Commission, le salaire minimum est la première étape sur la voie du renforcement du pilier social qui veut s’accélérer cette année avec une batterie de mesures allant d’une mise à jour des fonds pour les jeunes emplois à l’assurance chômage communautaire.

Protection des employés

Le document rappelle que ces dernières décennies “la situation des bas salaires s’est aggravée et les inégalités salariales ont augmenté”. Et cela est inquiétant lorsque la classe inférieure croît – ou que la moyenne diminue – et que la pauvreté parmi les citoyens occupés augmente et affecte près d’un Européen sur dix, selon la Commission européenne.

Bruxelles considère que le “salaire minimum protège” les travailleurs à bas salaires et à faible pouvoir de négociation. Et dans des pays comme le Portugal ou la Roumanie, ils couvrent jusqu’à 20% des travailleurs. Maintenant, il veut savoir si les agents sociaux pensent de la même façon.

Schmit a déclaré que les agents sociaux auront un mois pour répondre aux questions de la Commission. A partir de là, Bruxelles doit développer un “texte plus précis” qui collectera les idées lancées lors de ce cycle. Et dans une deuxième phase, il articulera une proposition qui ira au reste des institutions.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Programme: Ruhr Festival 2020 met l’accent sur «le pouvoir et la compassion»

Cette année, le festival de la Ruhr à Recklinghausen définit à nouveau les priorités politiques sous la devise «pouvoir et compassion».Le Directeur général Olaf...

Les lecteurs sonnent sur Kobe Bryant, M. Peanut et les Grammys

Forked River, New Jersey: Je trouve scandaleux que Planters ait décidé de tuer M. Peanut (et pas moins au Super Bowl). Oui, c'est...

L’éditeur “American Dirt” annule plusieurs événements de librairie

"Cet événement a été annulé par l'éditeur", indique-t-il. «Il y a des mois, lors de la réservation de l'événement, nous pensions que nous...

Facebook demande au personnel de suspendre son voyage en Chine au milieu d’un coronavirus

Facebook a dit aux employés de rester en dehors de la Chine au milieu de l'épidémie de coronavirus alors que les autorités ont averti...