L’OPEP + maintient sa politique de production pétrolière, l’Arabie saoudite se dit «prête» à stimuler la hausse des prix du pétrole de plus de 5% | Anue Juheng-Energy

| |

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et autres alliés producteurs de pétrole (OPEP +) a tenu une réunion ministérielle le jeudi 4. Alors que de nombreuses spéculations sur la poursuite de la politique de réduction de la production, l’OPEP + a décidé de maintenir la politique actuelle de production pétrolière inchangée, c’est-à-dire , il n’augmentera pas la production en avril., Les nouvelles ont fait grimper les prix internationaux du pétrole de plus de 5%.

Après que l’Arabie saoudite ait exhorté les pays producteurs de pétrole à adopter une approche prudente et à rester vigilants. Les rapports des médias étrangers ont souligné que les délégués à la conférence avaient décidé de maintenir la production au niveau actuel.

Motivés par la nouvelle, à 0 h le vendredi (5e) heure de Taipei, les prix internationaux du pétrole ont tous deux grimpé de plus de 5%. Les contrats à terme sur le pétrole brut Brent ont augmenté de 5,01%, temporairement à 67,28 le baril dollars américain; Le pétrole brut intermédiaire West Texas (WTI) a augmenté de 5,08%, temporairement à 64,39 le baril dollars américain. Jusqu’à présent cette année, les prix du pétrole ont augmenté de plus de 25%.

Le ministre saoudien de l’Énergie, Abdulaziz bin Salman, a déclaré peu de temps après la réunion: «Avant de passer à l’étape suivante, veuillez vous assurer que la lueur que nous voyons n’est pas les phares des voitures express.»

Il a appelé tous les pays producteurs de pétrole à se préparer à faire en sorte qu’il n’y ait pas de résultats inattendus, montrant que même si le marché s’est progressivement remis du mal de l’épidémie, l’Arabie saoudite reste prudente quant à la production de pétrole brut.

READ  Antam attend que l'IUPK contrôle deux anciennes zones minières de nickel de Vale (INCO)

Alors que l’Arabie saoudite préconise de limiter la production, le vice-Premier ministre russe Alexander Novak a déclaré que même si le marché ne s’est pas complètement rétabli, la situation est bien meilleure et sa position est plus encline à augmenter la production.

L’OPEP + a conclu un accord pour réduire la production de 9,7 millions de barils par jour en avril de l’année dernière, et a réduit l’échelle de production à 7,7 millions de barils en août pour aider à stabiliser les prix du pétrole brut. L’évolution des prix du pétrole au cours des prochains mois dépendra de la résultat de la réunion de jeudi.


Previous

Les alligators se sont échappés de la ferme … Suivi de la police sud-africaine

Les trois variantes les plus dangereuses du coronavirus et qui concernent l’OMS pourraient déjà circuler dans le pays

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.