Home » L’OPEP affirme que la demande de pétrole dépassera les niveaux prépandémiques en 2022.

L’OPEP affirme que la demande de pétrole dépassera les niveaux prépandémiques en 2022.

by Nouvelles

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole a déclaré lundi que la demande de pétrole devrait rebondir au-dessus des niveaux prépandémiques l’année prochaine.

Dans son rapport mensuel sur le pétrole, le groupe a déclaré qu’il s’attendait à ce que la demande de pétrole atteigne en moyenne 100,8 millions de barils par jour en 2022, contre un peu plus de 100 millions en 2019, avant que la pandémie ne s’installe.

Les prévisions prouvent que l’économie mondiale est toujours fortement dépendante des combustibles fossiles à l’origine des émissions, malgré les inquiétudes croissantes concernant le changement climatique et une forte baisse de la demande de pétrole pendant la pandémie. La nouvelle est apparue juste au moment où les dirigeants mondiaux se préparaient à ce que de nombreux analystes prévoient être un sommet crucial sur le climat, connu sous le nom de COP26, à Glasgow en novembre.

Les ventes de voitures électriques ont fortement augmenté et les investissements dans l’énergie éolienne et solaire ont étonnamment bien résisté pendant la pandémie, mais la croissance de la demande d’énergie, en particulier en Chine et en Inde, compensera ces gains, selon les prévisions de l’OPEP.

La Chine, par exemple, devrait consommer près de 15 millions de barils de pétrole par jour l’année prochaine, 1,5 million de barils par jour de plus qu’elle n’en a brûlé en 2019.

La pandémie a claqué la demande de pétrole, qui a chuté d’environ neuf millions de barils par jour l’année dernière, soit environ 9%, a déclaré l’OPEP. La consommation d’huile s’est fortement redressée, mais l’émergence de la variante Delta à propagation rapide a freiné. Désormais, l’OPEP s’attend à ce qu’une partie de la reprise de la demande de pétrole précédemment prévue cette année soit reportée à 2022.

Dans son rapport, l’OPEP a déclaré qu’elle augmentait ses prévisions de demande pour 2022 de 900 000 barils par jour tout en abaissant légèrement ses estimations pour les trois derniers mois de cette année. La consommation de pétrole augmentera de 4,2 millions de barils par jour l’année prochaine après une augmentation de six millions de barils par jour en 2021, selon l’OPEP.

“Le rythme de reprise de la demande de pétrole est désormais supposé être plus fort et se dérouler principalement en 2022”, ont écrit les analystes de l’OPEP.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.