Nouvelles Du Monde

L’Irlande n’a connu aucun décès « excédentaire » pendant la pandémie, selon une nouvelle étude

L’Irlande n’a connu aucun décès « excédentaire » pendant la pandémie, selon une nouvelle étude

De nouvelles recherches de l’OCDE indiquent que l’Irlande n’a connu aucun décès excédentaire au cours des années pandémiques 2020 à 2022, lorsque des facteurs tels que l’augmentation de la population sont pris en compte.

Les données du document de travail sur la santé n° 163 de l’OCDE font référence aux décès, toutes causes confondues, sur une période de temps supérieure à ce à quoi on pourrait normalement s’attendre.

Le document montre que dans les pays de l’OCDE, la surmortalité a augmenté de 5 % entre 2020 et 2022 par rapport à 2015 et 2019.

Les chercheurs de l’OCDE ont déclaré que les résultats s’appliquent aux schémas de mortalité sur une fréquence annuelle ou triennale.

Ils ont déclaré que les données hebdomadaires sur les décès montrent une plus grande variance, affirmant qu’au cours des années de pandémie, « les pays ont pu connaître des pics de mortalité importants qui ont provoqué de fortes pressions sur les systèmes de santé et les services d’urgence ».

Lire aussi  Les taux de cancer du sein sont en hausse chez les jeunes femmes au Canada, selon une étude

Les auteurs ont constaté des niveaux de décès plus faibles que prévu parmi certains groupes d’âge plus jeunes, affirmant que l’exposition aux accidents, à la violence et à d’autres maladies infectieuses avait été réduite pendant les confinements.

Les chiffres pour tous les pays ont été ajustés pour tenir compte de l’évolution démographique rapide.

Dans le cas de l’Irlande, la population irlandaise a augmenté de 8 % entre 2016 et 2022, ainsi que de 22 % le nombre de personnes de plus de 65 ans.

Dans un communiqué sur les résultats, le ministère de la Santé a déclaré : « L’ajustement des taux de mortalité pour tenir compte de ces changements a montré que l’Irlande n’a pas enregistré de surmortalité au cours de la période 2020-2022. En fait, l’Irlande a connu un taux de mortalité inférieur aux prévisions.

Le ministre de la Santé, Stephen Donnelly, a déclaré : « Je suis très heureux de pouvoir annoncer que la surmortalité de l’Irlande au cours des principales années de pandémie était la quatrième plus faible parmi les pays de l’OCDE.

Lire aussi  La télévision chinoise coupe les scènes de la Coupe du monde sans masque alors que la colère contre le COVID-19 monte

« L’Irlande a sollicité beaucoup de sa population pendant cette période et les restrictions qui ont été mises en place ont eu un impact profond sur nous tous. Ces chiffres témoignent du succès des mesures de santé publique irlandaises et de la forte adoption de notre programme de vaccination contre le covid-19.»

Le professeur Breda Smyth, médecin en chef, a déclaré : « Le document de travail de l’OCDE met en évidence certaines des mises en garde importantes associées aux estimations publiées précédemment sur la surmortalité au cours des principales années de pandémie. »

2024-01-02 04:00:00
1704158177


#LIrlande #connu #aucun #décès #excédentaire #pendant #pandémie #selon #une #nouvelle #étude

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT