Home » L’Irlande dépasse le taux britannique pour les adultes entièrement vaccinés

L’Irlande dépasse le taux britannique pour les adultes entièrement vaccinés

by Nouvelles


Micheal Martin portant un costume et une cravate: le Taoiseach Micheal Martin a salué le programme de vaccination (PA)


© Brian Lawless
Le Taoiseach Micheal Martin a salué le programme de vaccination (PA)

Le Premier ministre irlandais a salué le programme de vaccination « brillant » du pays contre le Covid-19 après que son taux de vaccination complet a dépassé celui du Royaume-Uni.

Le Taoiseach Micheal Martin a félicité les personnes impliquées dans le déploiement après que l’Irlande ait atteint le chiffre de 72,4% d’adultes complètement vaccinés. Au Royaume-Uni, le taux était de 72,1% samedi.

Plus de 5,8 millions de jabs ont été administrés en Irlande à ce jour.

Il s’agit d’un revirement important pour un pays qui a connu des retards dans les premières étapes du programme de vaccins liés aux problèmes d’approvisionnement de l’UE.

Au printemps, il y a eu des spéculations selon lesquelles le Royaume-Uni pourrait même faire don de vaccins excédentaires à l’Irlande plus tard dans l’année pour l’aider à combler le manque de vaccins.

Depuis lors, le déploiement du pays s’est considérablement accéléré.

« Le déploiement du vaccin se poursuit à un rythme soutenu », a tweeté M. Martin.

«Aujourd’hui, nous avons devancé nos voisins les plus proches – un effort brillant de toutes les personnes impliquées. Irlande : 72,4 % des adultes complètement vaccinés Royaume-Uni : 72,1 % des adultes complètement vaccinés.

Le taux de vaccination a dépassé celui du Royaume-Uni le même jour où des milliers de personnes ont été injectées dans de nouveaux centres de vaccination sans rendez-vous.

L’Irlande a également atteint samedi une autre étape moins positive, le nombre de cas signalés dans le pays depuis le début de la pandémie ayant atteint 300 000.

Des dizaines de centres sans rendez-vous fonctionnent dans toute l’Irlande le week-end férié.

Des files d’attente ont été observées dans de nombreux centres jusqu’à samedi alors que les gens en profitaient pour se faire piquer.

Le directeur général du Health Service Executive (HSE) d’Irlande, Paul Reid, a salué l’adoption.

Il a déclaré que 800 personnes avaient été vaccinées au City West de Dublin dans les 90 minutes suivant l’ouverture du centre samedi matin.

M. Reid a déclaré que l’Irlande était sur le “compte à rebours final” pour se protéger de Covid-19.

“Nous avons été” époustouflés ” par la fréquentation des cliniques sans rendez-vous”, a-t-il tweeté.

« Les jeunes en Irlande ont été à l’avant-garde de l’amélioration de ce pays. Maintenant, ils sont sortis en nombre pour se protéger et nous protéger. Et nous sommes maintenant en avance sur le Royaume-Uni pour le % d’adultes complètement vaccinés ! »

Les 1 427 nouveaux cas confirmés signalés par l’équipe nationale des urgences de santé publique samedi ont porté le nombre total de cas depuis le début de la pandémie à 300 000.

Il y avait 164 patients Covid-19 à l’hôpital samedi, dont 26 en soins intensifs.



un gros plan d'une gare: les gens font la queue pour les vaccins dans le centre sans rendez-vous City West à Dublin samedi (HSE/PA)


© Fourni par PA Media
Les gens font la queue pour des vaccins dans le centre sans rendez-vous de City West à Dublin samedi (HSE/PA)

Le médecin-chef de l’Irlande, le Dr Tony Holohan, a déclaré: «Aujourd’hui, nous avons atteint le cap des 300 000 cas signalés en Irlande depuis le début de la pandémie.

«Cependant, aujourd’hui, nous avons également vu à quel point la solidarité continue d’être la marque de notre réponse avec des jeunes de tout le pays faisant la queue pour se faire vacciner, à la fois pour se protéger et pour jouer leur rôle dans la protection de la communauté.

« J’exhorte vivement toute personne éligible à un vaccin à se manifester et à saisir l’opportunité dès que possible. »

Les centres sans rendez-vous gérés par le HSE sont ouverts à toute personne âgée de 16 ans et plus n’ayant pas encore reçu de première dose.

Les participants recevront un jab Pfizer.

Aucun rendez-vous n’est nécessaire mais les personnes souhaitant se faire vacciner devront présenter une pièce d’identité avec photo et leur numéro de service public personnel (SPP).

Les responsables de la santé ont déclaré que les enfants âgés de 12 à 16 ans devraient se voir proposer un vaccin en août.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.