L'inhibiteur de PCSK9 réduit le risque d'événements cardiovasculaires après le premier syndrome coronaire

  1. Un inhibiteur de PCSK9 réduit le risque d’événements cardiovasculaires après le premier syndrome coronarien
  2. Efficacité d'alirocumab en prévention cardiovasculaire secondaire egora.fr
  3. Couverture complète

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.