L’industrie de la restauration néerlandaise peut espérer une réouverture rapide

© Tom Palmaer

Le secteur néerlandais de la restauration semble pouvoir compter sur de bonnes nouvelles la semaine prochaine. Les signaux de réouverture sont au vert, mais la question est toujours de savoir jusqu’à quelle heure les portes pourront s’ouvrir.

Léon Brandsema et Martin Vissé

Selon des initiés, c’est une question que les ministres examineront au début de la semaine prochaine. Le Premier ministre Rutte a déjà laissé entendre ces derniers jours qu’il était prudemment optimiste quant à une nouvelle sortie du confinement, avec un assouplissement pour la culture, la restauration, les événements et le public lors des compétitions sportives.

En coulisses, on entend parler du secteur de la restauration qu’il ne s’agit plus tant de savoir si le secteur de la restauration peut ouvrir, mais jusqu’à quelle heure et dans quelles conditions. Il y a plusieurs options sur la table. Par exemple, cette semaine, il y avait une option dans laquelle les cafés et restaurants ne sont autorisés à ouvrir leurs portes que jusqu’à 3 heures de l’après-midi. Mais une autre possibilité est d’ouvrir jusqu’à 8 heures du soir. La question est aussi de savoir si l’ouverture s’accompagne d’une assise obligatoire, ou si l’accrochage à la barre sera également une option.

conférence de presse

A l’issue du week-end, les ministres concernés se prononceront dans diverses concertations sur les conditions de réouverture, la prochaine conférence de presse se tiendra mardi soir. Le ministère de l’Économie privilégie des horaires d’ouverture “logiques”, également en ligne avec les périodes antérieures où le secteur de la restauration devait fermer vers la fin de l’année. La nouvelle variante avec fermeture à 3 heures de l’après-midi y suscitait donc l’aliénation.

Le fonctionnement du dispositif de soutien est également pris en compte dans le processus décisionnel : une ouverture limitée pourrait conduire les établissements de restauration à gagner trop peu pour joindre les deux bouts, mais trop pour bénéficier des dispositifs de soutien.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT