L'Indonésie va fermer une île aux lézards géants, laissant les guides et les villageois en déroute

0
27

KOMODO, INDONÉSIE – Presque chaque jour, Rizaldian Syahputra, 20 ans, revêt son uniforme bleu, lace ses hautes bottes et laisse sa maison en bois sur pilotis pour un travail que de nombreux amoureux de la nature souhaiteraient.

Mais d'ici l'année prochaine, il ne sera peut-être plus employé.

Syahputra travaille comme guide de la faune dans le parc national de Komodo, situé sur l’île indonésienne de Komodo, dans l’est de l’Indonésie, invitant les visiteurs à parcourir le parc à pied pour se rapprocher des dragons coriaces de Komodo, la plus grande espèce de lézard vivant au monde.

Le gouvernement indonésien envisage de fermer l’île au public à partir du mois de janvier de l’année prochaine afin de conserver les rares reptiles.

Le programme prévoit également le déplacement d'environ 2 000 villageois de l'île. Josef Nae Soi, gouverneur adjoint de la province de Nusa Tenggara Est, a récemment déclaré à Reuters que les autorités discutaient avec les dirigeants locaux de la question de la réinstallation des habitants.

On espère que fermer l'île aux touristes réduira le risque de braconnage et permettra de retrouver le nombre de proies préférées des animaux, comme le cerf, le bison et le sanglier.

L'île pourrait rouvrir après un an, mais le projet est d'en faire une destination touristique de choix, a déclaré Soi.

Syahputra, qui dit aimer son travail en raison de sa passion pour la nature et la protection de la nature, partage les craintes de nombreux habitants de l'île qui vivent du tourisme.

"La fermeture est définitivement quelque chose qui nous rend malheureux", a-t-il déclaré.

"Si nous devons vraiment le faire, j'espère que nous pourrons trouver un terrain d'entente sur la solution, ne fermant pas toute l'île, mais seulement un certain secteur."

Plus de 176 000 touristes ont visité le parc national de Komodo, une zone protégée entre les îles de Sumbawa et Flores, en 2018. L'ensemble de la zone a été nommée site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1991.

Environ 1 700 dragons de Komodo vivent sur l’île de Komodo. Les autres îles du parc national qui abritent plus de 1 400 lézards géants, telles que les villes voisines de Rinca et de Padar, resteront ouvertes aux touristes.

Les villageois qui vivent sur l’île de Komodo depuis des générations s’opposent sans surprise à l’idée de partir.

"Nous vivons ensemble depuis des années avec ce village", a déclaré Dahlia, une habitante, qui n'a donné qu'un nom.

"Les tombes de mon père et de mes ancêtres sont ici. Si nous déménageons, qui prendra soin de ces tombes?" -Reuters

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.