Nouvelles Du Monde

L’Indonésie remercie l’Espagne, l’Irlande et la Norvège d’avoir reconnu l’État palestinien

L’Indonésie remercie l’Espagne, l’Irlande et la Norvège d’avoir reconnu l’État palestinien

Djakarta. Le gouvernement indonésien « accueille chaleureusement » la décision de l’Espagne, de l’Irlande et de la Norvège de reconnaître formellement un État palestinien, a déclaré mardi le ministre des Affaires étrangères Retno Marsudi.

Retno, qui était à Bruxelles pour assister à une réunion ministérielle discutant de la solution à deux États pour les conflits israélo-palestiniens prolongés, a rencontré en personne ses homologues des trois pays d’Europe occidentale pour exprimer l’appréciation du gouvernement indonésien pour cette décision.

« Je félicite et apprécie l’Espagne, l’Irlande et la Norvège pour leur décision de reconnaître l’État de Palestine », a écrit Retno sur son compte X.

Au cours de la réunion ministérielle, l’Indonésie a lancé un appel aux pays européens pour qu’ils fassent pression en faveur d’un cessez-le-feu immédiat et permanent à Gaza, qu’ils soutiennent l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) et qu’ils reconnaissent l’État de Palestine et ses membres à part entière. l’ONU, a écrit Retno.

Elle a également rencontré le Premier ministre palestinien et ministre des Affaires étrangères Mohammad Mustafa à Bruxelles pour réitérer « le soutien inébranlable de l’Indonésie dans la défense de la justice et de l’humanité pour tous les Palestiniens » et discuter de la reconnaissance internationale d’un État palestinien.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a déclaré dans un discours télévisé depuis Madrid qu’« il s’agit d’une décision historique qui a un seul objectif, celui d’aider les Israéliens et les Palestiniens à parvenir à la paix », a rapporté AP.

Lire aussi  Déballage du parcours Sweet 16 de Clemson Basketball après avoir résisté à Baylor

L’Irlande et la Norvège ont rapidement rejoint l’Espagne pour formaliser une décision qu’elles avaient annoncée conjointement la semaine précédente.

Le drapeau palestinien a été hissé à Dublin, devant la Leinster House, siège du parlement irlandais.

Le drapeau palestinien flotte devant Leinster House, Dublin, suite à la décision du gouvernement de reconnaître formellement l’État palestinien, le mardi 28 mai 2024. (Niall Carson/PA via AP)

“J’espère que (cela) envoie au peuple palestinien un message d’espoir que, dans ses heures les plus sombres, l’Irlande se tient à ses côtés”, a déclaré le Premier ministre irlandais Simon Harris aux législateurs du parlement irlandais après que son cabinet a officiellement approuvé la décision.

« Il ne suffit plus de condamner. Il ne suffit plus d’être repoussé », a-t-il ajouté. “Nous devons être du bon côté de l’histoire.”

Le ministre norvégien des Affaires étrangères, Espen Barth Eide, a déclaré dans un communiqué que « depuis plus de 30 ans, la Norvège est l’un des plus ardents défenseurs d’un État palestinien. Aujourd’hui, lorsque la Norvège reconnaît officiellement la Palestine en tant qu’État, cela constitue une étape importante dans les relations entre la Norvège et la Palestine.

Alors qu’environ 140 pays ont reconnu un État palestinien – soit plus des deux tiers des Nations Unies – aucune des grandes puissances occidentales ne l’a fait. Néanmoins, l’adhésion de trois pays européens au groupe représente une victoire pour les efforts palestiniens dans le monde de l’opinion publique, et fera probablement pression sur les poids lourds de l’Union européenne, la France et l’Allemagne, pour qu’ils repensent leur position.

Lire aussi  Des Palestiniens donnent la balle qui a tué un journaliste à une équipe américaine

Auparavant, seuls sept membres de l’UE, composée de 27 pays, reconnaissaient officiellement un État palestinien. Cinq d’entre eux sont d’anciens pays du bloc de l’Est qui ont annoncé leur reconnaissance en 1988, tout comme Chypre, avant de rejoindre l’UE. La reconnaissance de la Suède est venue en 2014.

Les relations entre l’UE et Israël se sont détériorées avec les reconnaissances diplomatiques de deux membres de l’UE, et Madrid a insisté lundi sur le fait que l’UE devrait prendre des mesures contre Israël pour ses attaques meurtrières continues dans la ville de Rafah, dans le sud de Gaza.

Après la réunion de lundi des ministres des Affaires étrangères de l’UE, le ministre irlandais des Affaires étrangères Micheál Martin a déclaré : « Pour la première fois lors d’une réunion de l’UE, de manière réelle, j’ai assisté à une discussion significative sur les sanctions » contre Israël.

Harris, le dirigeant irlandais, a insisté mardi sur le fait que l’UE devrait envisager des sanctions économiques contre Israël, affirmant : « L’Europe pourrait faire bien plus. »

Lire aussi  Des astronomes découvrent qu'il y a des traces d'eau sur une planète en dehors du système solaire

La Norvège, qui n’est pas membre de l’UE mais aligne souvent sa politique étrangère sur celle du bloc, a remis ce week-end des documents diplomatiques au gouvernement palestinien avant sa reconnaissance officielle.

Un panneau publicitaire de taureaux de combat espagnols est peint aux couleurs du drapeau palestinien et avec une inscription « Palestine libre », dans la banlieue de Madrid, le mardi 28 mai 2024. (AP Photo/Bernat Armangue)

Dans le même temps, le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a soutenu la Cour pénale internationale, dont le procureur demande un mandat d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et d’autres, y compris les dirigeants du groupe militant Hamas.

La déclaration officielle et le différend diplomatique qui en a résulté surviennent plus de sept mois après une attaque menée par Israël à la suite de l’attaque menée par le Hamas le 7 octobre, au cours de laquelle des militants ont traversé la frontière de Gaza pour entrer en Israël, tuant 1 200 personnes et prenant environ 250 otages. Les attaques aériennes et terrestres d’Israël ont tué 36 000 Palestiniens, selon le ministère de la Santé de Gaza, qui ne fait pas de distinction entre combattants et civils.

Mots-clés :

2024-05-29 01:30:00
1716945093


#LIndonésie #remercie #lEspagne #lIrlande #Norvège #davoir #reconnu #lÉtat #palestinien

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Votre navigateur Web n’est pas pris en charge

Votre navigateur Web n’est pas pris en charge

Votre navigateur Web n’est pas pris en charge – CNN CNNflèche vers le basfermerglobeplaylistrecherchesocial-facebooksocial-googleplussocial-instagramliens sociauxcourrier socialsocial-plussocial-twittersocial-whatsapp-01social-whatsapphorodatagetapez-audiogalerie de

ADVERTISEMENT