L’Indonésie exporte de l’électricité vers Singapour, la Malaisie et même les interdictions, Mahathir Berang

| |

L’ancien Premier ministre de Malaisie Mahathir Mohamad. Photo : ANTARA/REUTERS/Lim Huey Teng/Files/tm

jpnn.com, KUALA LUMPUR – Contrairement à l’Indonésie, qui a officiellement accepté d’exporter de l’électricité vers Singapour, le gouvernement malais l’a en fait interdite.

L’ancien Premier ministre malais Mahathir Mohamad a critiqué l’attitude de son gouvernement.

“Les médias rapportent que Singapour a besoin d’électricité et l’achètera à la Malaisie”, a déclaré Mahathir aux médias à Kuala Lumpur, mercredi.

Peut-être à cause de cette information, a déclaré Mahathir, le ministère de l’Énergie et des Ressources originales (KeTSA) a publié une déclaration selon laquelle seules les fournitures non renouvelables pouvaient être exportées vers Singapour.

“L’exportation d’électricité par des lignes privées n’est pas non plus justifiée”, a-t-il déclaré.

Mais, a déclaré Mahathir, les gens savent que la Malaisie exporte de l’eau vers Singapour au prix de trois cents pour mille gallons.

“Nous savons également que la contrebande de sable marin et terrestre de la Malaisie vers Singapour est en cours”, a déclaré Mahathir, qui est maintenant le chef du Fighting Party.

Mahathir soutient que si la Malaisie exporte de l’électricité à partir de l’énergie solaire et éolienne, le pays n’a rien à perdre.

L’ancien Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a critiqué l’attitude du gouvernement d’interdire les exportations d’électricité vers Singapour

.

Lire aussi  La défense malaisienne enfreint après Pilkada, COVID-19 a imprimé un nouveau record
Previous

DBD Terror à Bogor, 118 résidents ont été traités

Tournée des artistes russes en Ukraine : Zelensky a répondu à la pétition

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.